Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2007
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 2. – Prospections

Hautes-Alpes. L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne

Responsable d’opération : Mylène Navetat
p. 204-205

Entrées d’index

Année de l'opération :

2007
Haut de page

Texte intégral

1Cette prospection thématique s’inscrit dans le cadre d’une thèse en archéologie réalisée à l’université Lumière-Lyon 2 (CIHAM) sur les formes rurales de l’occupation troglodytique dans le Dauphiné et le nord de la Provence au Moyen Âge et à l’époque moderne. La recherche est basée sur un premier recensement toponymique des noms de lieux en balme, beaume ou baume : vingt-huit occurrences ont été relevées dans le département, qui sont à l’origine de la recherche de terrain. Ces indications de lieux ont été complétées par des informations recueillies auprès des habitants et des services liés au tourisme. Un peu plus d’une trentaine de sites ont ainsi fait l’objet d’une visite. La campagne a mis en évidence différentes caractéristiques de l’utilisation des cavités dans l’aire géographique montagneuse du département. Dix-huit sites de cavités ont été repérés sur le terrain ; ils peuvent se répartir en quatre catégories : les carrières, l’habitat rupestre, les cavités naturelles et les cavités naturelles avec aménagements anthropiques. Les sites de carrières recensés sont au nombre de trois. L’un d’entre eux a donné naissance à une architecture rupestre : une partie des maisons est en effet constituée en partie basse de pièces creusées dans le gypse (voir le site de La Platrière sur la commune de Lazer, étudié depuis de nombreuses années). Les sites de cavités naturelles sans aménagements anthropiques sont les plus nombreux. Les occupations sont variées et ne permettent pas une datation précise dans chacun des cas. Les sites sont souvent rattachés à des épisodes troubles de l’histoire locale, à l’image de la Grotte des Vaudois dans le val de Freissinières, marquée par les épisodes de l’Inquisition, au xve s. Ces lieux ont souvent une fonction de refuge, pour les hommes ou les animaux, en période de troubles.

2Les deux sites repérés de cavités naturelles avec aménagements anthropiques sont assez importants. La Beaume Noire, anciennement sur la commune d’Agnielles et actuellement sur celle de La Faurie, constitue l’ancien chef-lieu d’une seigneurie. Des restes de maçonneries ont été observés dans la cavité et des textes anciens mentionnent la présence de peintures. Cette cavité n’a été observée que d’en bas, mais un accès par escalade est prévu afin de compléter les premières informations recueillies sur le terrain. Il se pourrait que les élévations observées correspondent à une ancienne ­fortification mentionnée dès le xiie s. Le second site est artisanal, celui des Caves de la Vignette, sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrière. Ce village entièrement composé de pressoirs regroupe trois types d’architectures différentes : bâtie pour la plupart des édifices, rupestre pour certains des pressoirs, et un pressoir troglodytique est installé dans une cavité naturelle (voir photo). Son état actuel laisse supposer des structures d’époque moderne. Cette première campagne de prospections a mis en évidence la faible occupation des cavités au Moyen Âge et à l’époque moderne, probablement due à la difficulté d’accès de nombreux sites, leur attribuant plutôt un rôle de refuge que d’occupation permanente. La géologie n’a pas autorisé de creusements à des fins d’habitation, sauf dans le cas du village de La Platrière. L’occupation des cavités naturelles a été mise en œuvre dès que cela était possible, permettant ainsi à l’homme de profiter des avantages de défense passive et de protection des intempéries que propose ce type d’habitat, qui reste néanmoins marginal dans le département.

L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.

L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.

L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.

L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.
Haut de page

Table des illustrations

Titre L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22932/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 448k
Titre L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/22932/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 442k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mylène Navetat, « Hautes-Alpes. L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne », Archéologie médiévale, 38 | 2008, 204-205.

Référence électronique

Mylène Navetat, « Hautes-Alpes. L’occupation troglodytique dans le département des Hautes-Alpes au Moyen Âge et à l’époque moderne » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 38 | 2008, mis en ligne le 24 avril 2019, consulté le 13 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/22932

Haut de page

Auteur

Mylène Navetat

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Mylène Navetat

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals