Navigation – Plan du site
2019

Présentation – Toitures et matériaux de couverture au Moyen Âge

Sylvain Aumard, Anne Bocquet-Liénard, Adrien Dubois, Patrick Hoffsummer et Jean-Baptiste Vincent

Texte intégral

  • 1 Hoffsummer et Eeckhout 2008 ; Hoffsummer 2009; Hoffsummer 2009.

1L’ensemble de textes ici réunis sous le titre Toitures et matériaux de couverture en Europe est issu de deux workshops et de nouvelles contributions proposées à l’occasion de leur réunion. Le premier, « Les toits de l’Europe : charpentes et matériaux de couverture », faisait partie du projet « Les toits de l’Europe ». Ce programme de recherche, porté par le Centre européen d’archéométrie de l’université de Liège et cofinancé par l’Union européenne, programme « Culture 2000 », a permis, du 1er novembre 2007 au 31 octobre 2009, d’organiser des rencontres entre chercheurs et artisans travaillant dans le domaine du patrimoine à propos de l’étude et de la conservation-restauration des charpentes et couvertures en Allemagne, Angleterre, Belgique, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Tchèquie. Une exposition sur ce thème a eu lieu à la Cité de l’architecture à Paris du 8 juillet au 7 septembre 2009 et trois publications avaient vu le jour, dont la traduction en anglais des Charpentes du nord de la France et de Belgique1. Dans ce cadre, un workshop avait été organisé au Centre d’études médiévales d’Auxerre, partenaire des « Toits de l’Europe », du 6 au 10 octobre 2008. Il s’agissait de faire le point sur la question difficile de l’analyse des couvertures anciennes par de riches échanges avec des archéologues, architectes, responsables du patrimoine européen. Malheureusement, le projet n’avait pas pour vocation de publier les contributions issues des différentes rencontres en plus des productions programmées dans le cadre du financement « Culture 2000 ». Pour autant, les travaux menés à Auxerre sont toujours d’actualité en 2019. L’initiative de les publier est d’autant plus utile que l’idée d’un Corpus tectorum, dont la méthodologie a été en partie mise au point à la faveur des réunions des « Toits de l’Europe », continue son chemin.

2Le second workshop, « Toitures et matériaux de couverture au Moyen Âge et à l’époque moderne dans l’Ouest de la France », a été organisé par le Centre Michel-de-Boüard avec le soutien de Normandie Université, à l’université de Caen Normandie, les 22 et 23 juin 2017. Si l’échelle géographique était bien différente, l’objectif était similaire : réunir acteurs de la recherche et de la préservation et artisans œuvrant à la restauration et à la mise en valeur de ce patrimoine trop souvent négligé. L’accent était ici mis sur les protocoles d’étude des matériaux, l’économie de ces derniers ou encore sur la mise en place de typologies voire de typochronologies. La richesse des échanges avait encouragé à envisager dès lors la publication des actes issus de ces deux journées.

3La réunion en un même ensemble des deux workshops, au départ indépendants, a paru d’autant plus logique qu’ils faisaient le même constat à des échelles géographiques différentes : quoique les recherches sur les charpentes aient considérablement progressé dans les dernières décennies, en particulier grâce à la dendrochronologie, l’étude des matériaux de couverture et la relation de ces derniers avec la charpente restent relativement délaissées, aussi bien en contexte archéologique que dans le cadre des restaurations de monuments. Les recherches récentes ont pourtant souligné l’intérêt de ces matériaux qui, soumis à des approches typologiques et archéométriques, livrent des connaissances inégalées. Par ailleurs, s’il apparaît de plus en plus clairement qu’il convient de se méfier des déterminismes et des paradigmes traditionnellement convoqués (géographie, climats, etc.), les synthèses peinent encore à se faire jour et la bibliographie se renouvelle peu et lentement. L’ensemble des contributions vise à la fois à illustrer la richesse des recherches en cours, les avancées récentes, la mise en place de nouvelles méthodologies, mais aussi à ébaucher de premières synthèses, nécessairement limitées à un thème, un espace et/ou une période donnée. Le choix du large espace géographique concerné entend cependant permettre la comparaison des pratiques, aussi bien celles des artisans du passé que celles des chercheurs d’aujourd’hui, et mettre en évidence l’inscription de ces matériaux dans une économie complexe et transfrontalière.

4Cette publication n’aurait pas vu le jour sans le soutien de nos tutelles, qu’il nous est très agréable de remercier ici, ainsi que de la revue Archéologie médiévale, qui a accepté de l’accueillir dans un numéro spécial d’une nouvelle collection à qui nous souhaitons la plus grande réussite.

Haut de page

Bibliographie

Hoffsummer P. et Eeckhout J. (dir.)

2008, Matériaux de l’architecture et toits de l’Europe, Materials of Architecture Heritage and Historical Roofs of Europe, Namur, Institut du patrimoine wallon (coll. Dossiers de l’IPW, 6).

Hoffsummer P. (dir.)

2009a, Roofs Frames from the 11th to 19th Century, Typology and Development in Northern France and in Belgium, Analysis of CRMH Documentation, Turnhout, Brepols (coll. Architectura Mediiaevi, 3).

Hoffsummer P.

2009b, Charpentes d’Europe, coll. Carnets du patrimoine, 62, Namur, Institut du patrimoine wallon.

Haut de page

Notes

1 Hoffsummer et Eeckhout 2008 ; Hoffsummer 2009; Hoffsummer 2009.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Aumard, Anne Bocquet-Liénard, Adrien Dubois, Patrick Hoffsummer et Jean-Baptiste Vincent, « Présentation – Toitures et matériaux de couverture au Moyen Âge »Archéologie médiévale [En ligne], Toitures et matériaux de couverture au Moyen Âge, mis en ligne le 21 octobre 2019, consulté le 31 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23294 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.23294

Haut de page

Auteurs

Sylvain Aumard

ArTeHiS

Articles du même auteur

Anne Bocquet-Liénard

Craham – Centre Michel-de-Bouärd

Articles du même auteur

Adrien Dubois

Craham – Centre Michel-de-Bouärd

Articles du même auteur

Patrick Hoffsummer

Professeur à l’université de Liège

Articles du même auteur

Jean-Baptiste Vincent

Craham – Centre Michel-de-Bouärd

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals