Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Avignon (Vaucluse). Palais des Papes – Verger d’Urbain V

Responsable d’opération : Guilhem Baro
p. 303-304

Entrées d’index

Année de l'opération:

2018

Numéro d’opération :

12558

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Service d’archéologie du département de Vaucluse

Texte intégral

1Une fouille archéologique préventive a été réalisée par le service d’archéologie du conseil départemental de Vaucluse dans le verger d’Urbain V à Avignon en février 2018.

2Tels qu’ils subsistent aujourd’hui, les jardins du Palais des Papes constituent deux terrasses contenues par des murs de soutènement et des enceintes se développant en bordure de la façade orientale du palais, et sur toute sa longueur. La partie supérieure, dénommée jardin de Benoît XII, était comprise dans la clôture initiale du palais et ceinte d’une courtine couronnée d’une galerie. La terrasse inférieure, appelée verger d’Urbain V, correspond à une extension plus tardive, réalisée dans les années 1365-1366, également défendue par une enceinte. La création et le développement des jardins du palais d’Avignon reflètent en grande partie la chronologie du bâti. Ils comptent quatre grandes phases : la première phase correspond aux travaux de réorganisation engagés sous Jean XXII, la seconde et la troisième concordent avec la construction du Palais vieux par Benoît XII et du Palais neuf par Clément VI et la dernière avec l’édification de la Roma sous Urbain V. Durant l’été 1994, des recherches archéologiques furent conduites dans les jardins orientaux du Palais des Papes à la demande de l’architecte en chef des monuments historiques et dans la perspective d’une restauration de ces espaces. Cette expertise visant à mieux connaître la nature des aménagements d’agrément et du couvert végétal à l’époque pontificale permit d’obtenir des résultats significatifs en ce qui concerne les niveaux de sol, les dépôts mobiliers, le décor et l’organisation des jardins au xive s. En 2014 et plus récemment, en février 2018, des sondages et une fouille préventive ont révélé d’autres aménagements.

3L’opération de terrain s’est déroulée en deux phases : une première a concerné l’étude des élévations de l’enceinte d’Urbain V. Des relevés pierre à pierre ont été effectués au niveau du rempart oriental dans le but de restituer le crénelage initial. Les archères ont été rouvertes sous surveillance archéologique.

4La deuxième phase d’investigation concerne le sous-sol. Deux secteurs du verger ont été sondés en raison de la création de nouvelles fosses de plantation dans le cadre du réaménagement.

5La tranchée nord d’environ 11 m de long n’a pas révélé de structure bâtie. Au cours du décapage, aucune fosse de plantation n’a été décelée. La fouille s’est arrêtée à une profondeur d’environ 1,50 m. Dans la berme nord, une fosse de plantation, dont le remplissage contenait une terre jaune limoneuse des bords du Rhône, a été reconnue. La berme sud a également fait apparaître des fosses de plantation plus petites et plus récentes dont les remplissages étaient constitués par des terres sombres. Les bermes nord, ouest et sud ont été relevées.

6Le secteur central, formant un carré de presque 6 m de côté, a révélé, dans la partie sud du sondage, une structure indurée, axée NS, constituée de chaux et de couleur jaunâtre. Située à environ 0,30 m de profondeur et dans l’axe central du verger, elle a été interprétée comme un ancien cheminement du jardin.

7Une deuxième structure bâtie a été mise en évidence dans la berme orientale. Axée EO et constituée de trois blocs liés au mortier, elle est posée sur une couche de béton.

8Le décapage s’est poursuivi et a mis en évidence une canalisation en terre cuite située sous le cheminement à la chaux et suivant la même orientation. Cette canalisation avait déjà été observée en 2014 dans le sondage 13. Elle est située à environ 1 m de profondeur et possède un pendage vers le sud. Il semble s’agir d’une conduite d’évacuation.

9Différentes fosses ont été fouillées dans ce secteur. Trois d’entre elles contenaient des blocs et d’autres éléments de démolition, ainsi que du mobilier archéologique antique, médiéval et moderne. Quatre petites fosses de plantation contenaient une terre limoneuse jaunâtre. Elles suivent une orientation NS et semblent être en lien avec le cheminement et la canalisation découverte (plantation en bordure du chemin ?).

10Un sondage directeur a été réalisé dans l’angle SE de l’emprise. Il a mis en évidence la présence d’un remblai de démolition lié à la destruction des maisons d’habitation du quartier par Urbain V lors de la création du verger en 1365. La fouille s’est arrêtée à ce niveau (fig.).

11La tranchée de creusement de la canalisation a été fouillée et du mobilier a été isolé. Il permettra de dater cet aménagement (xvie s. ?).

12À la fin de l’opération, une partie de la canalisation a été prélevée pour étude et conservation. Il apparaît que les joints d’étanchéité, réalisés en terre avec du mortier de tuileau, sont encore en place. Aussi, les tubulures de la conduite rétrécissent d’un côté pour pouvoir s’emboîter avec la suivante.

Avignon, Palais des Papes – verger d’Urbain V, vue du secteur 2 en fin de fouille.

Avignon, Palais des Papes – verger d’Urbain V, vue du secteur 2 en fin de fouille.

Cl. G. Baro

Haut de page

Table des illustrations

Titre Avignon, Palais des Papes – verger d’Urbain V, vue du secteur 2 en fin de fouille.
Crédits Cl. G. Baro
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23546/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1008k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guilhem Baro, « Avignon (Vaucluse). Palais des Papes – Verger d’Urbain V »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 303-304.

Référence électronique

Guilhem Baro, « Avignon (Vaucluse). Palais des Papes – Verger d’Urbain V » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 09 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23546

Haut de page

Auteur

Guilhem Baro

service d’archéologie du département de Vaucluse

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guilhem Baro

service d’archéologie du département de Vaucluse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals