Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Castellane (Alpes de Haute-Provence). Petra Castellana

Responsable d’opération : Vincent Buccio
p. 311

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence

Texte intégral

1Pour la troisième année consécutive (la deuxième dans le cadre du programme triennal en cours), le service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence a mené une fouille sur le site de Petra Castellana en juin 2018. Huit fouilleurs bénévoles et trois archéologues ont participé à cette campagne. La fouille s’inscrit dans le cadre du projet Alcotra TRA[ce]S, destiné à mettre en valeur le patrimoine archéologique français et italien dans les Alpes du Sud, et est l’une des composantes du PCR sur le diocèse de Senez coordonné par Mathias Dupuis.

2Les sondages ouverts au cours de cette campagne s’inscrivent dans la perspective d’ensemble de la fouille triennale : il s’agit d’une première approche globale de ce site ignoré jusqu’à peu par l’archéologie. Ils sont donc positionnés afin d’obtenir, à terme, une stratigraphie presque continue du site depuis son enceinte nord jusqu’à l’église. Un autre sondage, au sud du site, était destiné à localiser la fortification dont le tracé est mal connu de ce côté. La fouille a permis d’observer les niveaux de circulation d’un des bâtiments ; l’adaptation des bâtiments au relief et l’aménagement préalable du rocher semblent aujourd’hui être une donnée acquise. Le mur nord de l’église, dont l’élévation sud est dégagée, a été observé. Du fait de la pente, sa fondation est beaucoup plus haute qu’au sud.

3Un sol de béton de tuileau avec de rares fragments de terres cuites a également été observé. Les aménagements périphériques (quart-de-rond de mortier contre les parois) semblent indiquer qu’il s’agit d’un bassin peu soigné, à l’exception de ce béton. Sa fonction, peut-être liée à l’eau (bassin de décantation ou trop-plein, par exemple), nous échappe à l’heure actuelle. Plus au sud, un assez grand bâtiment a été fouillé jusqu’à l’enlèvement de la couche d’effondrement de sa toiture ; plusieurs indices permettent de l’identifier comme une forge : présence de battitures, d’une enclume, rubéfaction. Il a semblé préférable de ne pas le fouiller cette année, mais d’envisager la mise en place d’un protocole d’étude et d’analyse spécifiques avant de procéder à cette fouille.

4Les hypothèses relatives au tracé de l’enceinte méridionale ont pu être affinées par de nouvelles découvertes (tour et fragment de courtine inédits, éventuel dispositif en chicane). Plusieurs points restent cependant à affiner.

5Quant à l’enceinte nord, elle a fait l’objet d’une analyse de bâti détaillée, appuyée sur les relevés photogrammétriques réalisés en 2017. Sa construction apparaît comme globalement homogène, avec une méthode de construction qui place systématiquement l’édification des tours dans un premier temps, puis la construction des courtines entre ces dernières.

6La faible surface ouverte, au regard de l’étendue du site, doit conduire à une extrême prudence, il est difficile d’en extrapoler les résultats à l’ensemble de l’agglomération sans risquer de surinterpréter les données observées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Buccio, « Castellane (Alpes de Haute-Provence). Petra Castellana »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 311.

Référence électronique

Vincent Buccio, « Castellane (Alpes de Haute-Provence). Petra Castellana » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23612

Haut de page

Auteur

Vincent Buccio

service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Buccio

service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals