Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Colmar (Haut-Rhin). Sous-Secteur de la Montagne Verte

Responsable d’opération : Jacky Koch
p. 313

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Archéologie Alsace

Texte intégral

1Les fouilles préventives liées à la création d’un parking de 700 places dans ce secteur à l’est de la vieille ville de Colmar ont mis au jour plusieurs éléments associés aux fortifications urbaines. Un segment de mur d’enceinte appartenant à l’extension du périmètre fortifié dans le cours de la seconde moitié du xiiie s., en constitue la partie la plus ancienne. Ce front, placé au sud du faubourg, était longé par un fossé alimenté par le canal du Muehlbach qui traversait la ville médiévale primitive d’ouest en est. Sa maçonnerie, épaisse de 1,80 m, était bâtie sur un soubassement de trois assises de blocs de diverses roches (grès, poudingues, granites, etc.), puis une élévation de moellons de calcaires. Celle-ci était toutefois absente d’une grande partie du tracé documenté sur une longueur de 60 m environ.

2À la fin du xvie s., un nouvel espace urbain qui s’était développé au sud du fossé fut intégré dans le périmètre défensif. De fait, ce fossé fut comblé et l’enceinte antérieure dérasée afin de fournir les matériaux nécessaires à la construction de la nouvelle enceinte. Du côté oriental, l’ancien mur du xiiie s. disparut sous un cavalier (d’où le nom de « Montagne Verte ») dont la limite arrière a été retrouvée lors de nos fouilles. Ce secteur urbain restait cependant peu urbanisé car sujet aux variations de la nappe phréatique. Au xviiie s., le cavalier fut percé pour recevoir la glacière municipale et, un siècle plus tard, les abattoirs étaient bâtis sur le site qui a gardé cette fonction jusque vers 1975.

Colmar, sous-secteur de la Montagne Verte, vue de la connexion entre l’enceinte et le mur arrière du cavalier du xvie s.

Colmar, sous-secteur de la Montagne Verte, vue de la connexion entre l’enceinte et le mur arrière du cavalier du xvie s.

Cl. A. Vuillemin, Archéologie Alsace

Haut de page

Table des illustrations

Titre Colmar, sous-secteur de la Montagne Verte, vue de la connexion entre l’enceinte et le mur arrière du cavalier du xvie s.
Crédits Cl. A. Vuillemin, Archéologie Alsace
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23642/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 990k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacky Koch, « Colmar (Haut-Rhin). Sous-Secteur de la Montagne Verte »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 313.

Référence électronique

Jacky Koch, « Colmar (Haut-Rhin). Sous-Secteur de la Montagne Verte » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23642

Haut de page

Auteur

Jacky Koch

Archéologie Alsace

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jacky Koch

Archéologie Alsace

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals