Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Kaysersberg Vignoble (Haut-Rhin). 22 Grand’Rue des Prés / place Gouraud

Responsable d’opération : Maxime Werlé
p. 317

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Service régional de l’archéologie (Drac Grand-Est)

Texte intégral

1En mars 2018, le service régional de l’archéologie (Drac Grand-Est, site de Strasbourg) a été averti de travaux de purge et de démolition en cours dans une maison de Kaysersberg, qui ont permis de redécouvrir une ancienne tour médiévale. Celle-ci avait été presque entièrement englobée dans deux constructions successives, l’une du xvie - xviie s., l’autre du xixe ou du début du xxe s., de sorte qu’elle était tombée dans l’oubli. La découverte a dès lors été accompagnée d’une courte intervention d’archéologie du bâti, dans le cadre d’une opération de sondage.

2La tour est située sur l’angle nord de l’enceinte qui englobe le faubourg occidental de Kaysersberg, au NO du noyau primitif de la ville, en bordure de la Weiss. Cette enceinte est traditionnellement datée du xve s. L’étude archéologique du bâti a permis de relever et d’analyser les vestiges mis au jour, c’est-à-dire la tour de plan carré, ouverte à la gorge au niveau du rez-de-chaussée actuel (seul conservé), et les deux tronçons adjacents de l’enceinte, dont l’un est localement conservé jusqu’au sommet du parapet (l’autre ayant été en grande partie arraché avant le déclenchement de l’intervention).

3Les murs de la tour et de l’enceinte sont chaînés, témoignant d’une même campagne de construction. La tour présente, à l’extérieur, deux chaînages d’angle en pierres à bossage rustique et des maçonneries en galets, en moellons et en briques. À l’intérieur, la tour ménage un espace exigu, mesurant 1,83 m de côtés ; une meurtrière (canonnière ?), ultérieurement transformée en porte, était aménagée dans le mur SO et permettait de commander le fossé. Le parapet crénelé dissimule, du côté de la Weiss, un chemin de ronde (disparu) en encorbellement, porté par des consoles en grés (bûchées au ras des parements). Il conserve par ailleurs un ancien créneau, dans lequel a ultérieurement été aménagée une fente de tir essentiellement maçonnée en briques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maxime Werlé, « Kaysersberg Vignoble (Haut-Rhin). 22 Grand’Rue des Prés / place Gouraud »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 317.

Référence électronique

Maxime Werlé, « Kaysersberg Vignoble (Haut-Rhin). 22 Grand’Rue des Prés / place Gouraud » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 31 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23675

Haut de page

Auteur

Maxime Werlé

service régional de l’archéologie - Drac Grand-Est

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Maxime Werlé

service régional de l’archéologie - Drac Grand-Est

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals