Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Pontivy (Morbihan). Château des Rohan

Responsable d’opération : Karine Vincent
p. 326-327

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Département du Morbihan

Texte intégral

1Durant l’hiver 2014, la courtine sud du château des Rohan à Pontivy (propriété de la ville de Pontivy) s’effondrait. Après une étape d’études et de diagnostics, la reconstruction de cette partie du château et la consolidation des abords ont été engagées. Dans ce cadre, une fouille d’archéologie préventive a été prescrite par le SRA Bretagne. Les interventions consistaient en un suivi de travaux sur la courtine sud et dans les douves, et à la fouille de la terrasse d’artillerie située sur le flanc oriental du château. Près de 500 m² ont ainsi été ouverts au cours de l’automne 2018.

2Le château de Pontivy est édifié au cours du dernier tiers du xve s. par Jean II de Rohan, sur un coteau, près du Blavet. Il se présente sous la forme d’un quadrilatère de 80 m sur 50 m, ceinturé par de profonds et larges fossés. Le grand logis occidental formant entrée est protégé par deux tours massives dotées de canonnières à la française ; le front nord est limité par une grande galerie fermée par une chapelle à l’est. Le front oriental, matérialisé par les vestiges de la base de la tour NE, a subi de profonds remaniements au cours de son histoire, la fouille a permis d’en proposer une restitution.

3Un corps de logis de 37 m de long sur près de 7 m de large (en œuvre) fermait ainsi la cour à l’est. Il était constitué d’au moins deux niveaux (probablement un troisième sous combles) et était flanqué au sud-est par une tour de 13 m de diamètre sensiblement identique à celle au nord. Le rez-de-chaussée était constitué de trois salles, chacune pourvue d’une cheminée sur pignon. L’espace central, le plus vaste, s’étendait sur une superficie de plus de 130 m² environ (19 m × 7 m). Une porte, ouverte dans le mur gouttereau est, permettait d’accéder à une terrasse de revers. Dans l’épaisseur de ce mur, la fouille a révélé quatre conduits de latrines menant à une fosse de 3 m de long sur 1,4 m de large. Près de 2 m de niveaux archéologiques ont été fouillés sans atteindre le fond de fosse. Seuls les derniers niveaux de dépotoirs et d’abandon ont donc été appréhendés, livrant un mobilier daté de la seconde moitié du xvie s. Il s’agit principalement d’objets se rapportant à la sphère domestique : vaisselier céramique, verrerie, vaisselle en métal (pied de chaudron, couvercle), auxquels s’ajoutent de la parure et des restes alimentaires. Les niveaux d’occupation de la salle centrale, ont quant à eux livré majoritairement du mobilier équestre (étriers, fers à cheval, etc.) ainsi que des squelettes d’équidés en connexion anatomique. L’hypothèse selon laquelle cet espace accueillait l’écurie dans les derniers temps de son occupation reste à l’étude.

4Au cours du xvie s., un boulevard de terre est édifié en arrière du logis, afin de renforcer ce front oriental qui représente un point faible dans le schéma défensif de la forteresse. À la fin de ce siècle ou au début du suivant, le logis et la tour SE sont abattus en plein contexte de la guerre de la Ligue et désormais scellés sous une terrasse d’artillerie ceinturée par un mur de bastion. La fouille a livré de nombreux objets se rapportant à cette période (balles de mousquet, manches de couteau, monnaies, etc.). Au xviiie s., ce vaste espace devient un jardin d’agrément.

Pontivy, château des Rohan, vue générale de la terrasse d’artillerie, au centre la zone de fouille.

Pontivy, château des Rohan, vue générale de la terrasse d’artillerie, au centre la zone de fouille.

Cl. J.-P. Schwalm

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pontivy, château des Rohan, vue générale de la terrasse d’artillerie, au centre la zone de fouille.
Crédits Cl. J.-P. Schwalm
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23726/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Karine Vincent, « Pontivy (Morbihan). Château des Rohan »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 326-327.

Référence électronique

Karine Vincent, « Pontivy (Morbihan). Château des Rohan » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 03 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23726

Haut de page

Auteur

Karine Vincent

département du Morbihan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Karine Vincent

département du Morbihan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals