Navigazione – Mappa del sito

HomeNuméros49Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainPouancé (Maine-et-Loire). Château

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Pouancé (Maine-et-Loire). Château

Responsabile dell'operazione: Emmanuel Litoux
p. 327-328

Note della redazione

Organisme porteur de la fouille : Pôle archéologie de la Conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Testo integrale

1Le château de Pouancé est implanté sur un promontoire schisteux dominant l’étang Saint-Aubin établi sur la Verzée. Il a pendant des siècles occupé une position frontalière entre l’Anjou et la Bretagne, sur laquelle se sont cristallisées de fortes tensions, particulièrement aux xie, xiiie et xve s.

2En mai 2015, des travaux de dévégétalisation et de dégagement engagés sur la courtine nord de la basse cour, en arrière de l’ancienne école communale, ont fait apparaître l’arrachement d’une tour circulaire, et entraîné le dégagement de deux canonnières. Une intervention archéologique a été commandée par la Drac des Pays de la Loire (SRA) au Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire. L’intervention, menée à la fin du mois de juin 2015, a consisté à relever et enregistrer les informations sur les parties qui n’avaient pas encore été restaurées. La tour circulaire, dont l’existence était insoupçonnée, pourrait remonter aux campagnes de fortifications engagées au xiiie s. Cette tour était articulée avec un édifice dont seul l’angle SO, établi sur la contrescarpe du grand fossé qui sépare la basse cour du château, est conservé. Rien ne subsiste d’une éventuelle courtine contemporaine de la tour. Dans sa configuration actuelle, le front NE est constitué de plusieurs maçonneries vraisemblablement liées aux reprises des fortifications du courant du xve s. Sur l’arase des maçonneries ont été identifiées deux embrasures destinées à recevoir des canons de moyen calibre posés sur affût au sol. L’arrachement de maçonnerie qui les sépare suggère de restituer un corps de bâtiment adossé contre la courtine. À cette même campagne de travaux semble pouvoir être rattachée l’édification d’une puissante tour d’artillerie, dont le traitement suggère de resserrer la datation vers le 3e quart du xve s.

3L’effondrement partiel de la tour circulaire survient sans doute à la fin de l’époque moderne, en tout cas avant 1833, date du premier cadastre. La reconstruction d’un mur de soutènement n’intervient que tardivement, peut-être pour permettre la construction de l’école communale en 1911.

Pouancé, château, plan de synthèse proposant une hypothèse de restitution des principaux états architecturaux depuis le xiiie s.

Pouancé, château, plan de synthèse proposant une hypothèse de restitution des principaux états architecturaux depuis le xiiie s.

E. Litoux, Pôle archéologie de la Conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Torna su

Indice delle illustrazioni

Titolo Pouancé, château, plan de synthèse proposant une hypothèse de restitution des principaux états architecturaux depuis le xiiie s.
Credits E. Litoux, Pôle archéologie de la Conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23747/img-1.jpg
File image/jpeg, 751k
Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Emmanuel Litoux, «Pouancé (Maine-et-Loire). Château»Archéologie médiévale, 49 | 2019, 327-328.

Notizia bibliografica digitale

Emmanuel Litoux, «Pouancé (Maine-et-Loire). Château» [scheda archeologica], Archéologie médiévale [Online], 49 | 2019, online dal 03 février 2020, consultato il 30 juillet 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/23747; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.23747

Torna su

Autore

Emmanuel Litoux

Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Articoli dello stesso autore

Torna su

Responsabile dell'operazione

Emmanuel Litoux

Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

operazione (i) diretta (e) da questo archeologo

Torna su

Diritti d'autore

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search