Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Pouzauges (Vendée). Château de Pouzauges

Responsable d’opération : Teddy Béthus
p. 328-329

Entrées d’index

Année de l'opération:

2018

Numéro d’opération :

186084

Nature de l'opération :

archéologie du bâti
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Secteur patrimoine et archéologie. Conseil départemental de la Vendée

Texte intégral

1Dominant la Gâtine vendéenne, le donjon de Pouzauges émerge au centre d’un des plus importants castra du Bas-Poitou médiéval. Souvent comparée à la tour maîtresse de Tiffauges, cette tour n’en demeure pas moins un édifice relativement méconnu malgré un intérêt patrimonial et historique certain depuis la fin du xixe s. Une étude du bâti partielle, cantonnée aux parties hautes, vient désormais combler cette lacune, confirmant ainsi l’existence d’au moins deux états de construction.

2Le premier, daté habituellement du xiie s., correspond à un état du xie s. et plus probablement du début de cette période. Cette nouvelle hypothèse de datation repose sur les analyses de nombreux charbons de bois prélevés dans les mortiers et dont les résultats présentent une très grande cohérence. L’hypothèse d’une tour construite vers l’an Mil est d’autant plus envisageable qu’elle s’accorde assez bien avec le contexte historique régional qui voit l’expansion progressive de la famille de Thouars. À mi-chemin entre le siège de leur vicomté et La Chaize-le-Vicomte, le château de Pouzauges occupe, en effet, un emplacement stratégique au cœur d’un vaste domaine qu’elle contrôle depuis peu, sous l’égide des comtes et ducs d’Aquitaine. La tour, avec ses contreforts semi-circulaires, s’affirme ici comme un marqueur identitaire déployé également au château voisin de Tiffauges dans le cadre d’une politique de fortification ambitieuse. Son programme résidentiel inclut, au-dessus d’un ou deux niveaux de stockage, un espace résidentiel chauffé par une cheminée et éclairé par trois grandes baies en plein cintre. Un hourd ceinture l’ensemble.

3Le croisement des données archéologiques et du contexte historique s’avère également fécond pour l’analyse du second état de construction. Vers le milieu du xve s., les seigneurs de Vendôme, Jean II et Jean IV, sont sans doute à l’origine de la seconde phase de travaux datée par dendrochronologie entre 1446 et 1470. La tour, qui conserve sa valeur extrêmement symbolique, s’affirme toujours dans le paysage et compte désormais quatre niveaux. Le premier correspond toujours au niveau de stockage en lien avec les espaces de réception situés au premier étage. Au-dessus, les appartements des vidames de Chartes sont scindés chacun en deux pièces. Ils occupent les parties hautes et sont desservis depuis le premier étage par une vis noble. L’ensemble, plus résidentiel que défensif, n’est renforcé que par quelques grilles et par un nouveau chemin de ronde. De manière plus générale, il s’inscrit dans le courant des grandes tours maîtresses qui se diffusent dans la plupart des régions à partir du milieu du xive s. Les raisons économiques sont peut-être à l’origine de ce choix de réhabilitation dont il faut néanmoins souligner l’intérêt symbolique. Au xve s., la tour maîtresse est encore un symbole important, attestant à la fois le pouvoir de commandement sur une seigneurie et la légitimité du lignage ; deux points sans doute essentiels pour des seigneurs possessionnés dans une nouvelle région.

Pouzauges, château de Pouzauges, la tour maîtresse.

Pouzauges, château de Pouzauges, la tour maîtresse.

Cl. T. Béthus, CD85

Haut de page

Table des illustrations

Titre Pouzauges, château de Pouzauges, la tour maîtresse.
Crédits Cl. T. Béthus, CD85
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23751/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Teddy Béthus, « Pouzauges (Vendée). Château de Pouzauges »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 328-329.

Référence électronique

Teddy Béthus, « Pouzauges (Vendée). Château de Pouzauges » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 13 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23751

Haut de page

Auteur

Teddy Béthus

secteur patrimoine et archéologie. Conseil départemental de la Vendée

Haut de page

Responsable d’opération

Teddy Béthus

secteur patrimoine et archéologie. Conseil départemental de la Vendée

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals