Navigation – Plan du site

AccueilNuméros49Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainVerneuil d’Avre et d’Iton (Eure)....

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Verneuil d’Avre et d’Iton (Eure). Abbaye Saint-Nicolas / Porte d’Armentières

Responsable d’opération : Gilles Deshayes
p. 337

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Mission archéologique départementale de l’Eure

Texte intégral

1À la lumière des sondages du diagnostic de 2017 et de l’étude du bâti de 2018, la Porte d’Armentières se dessine aujourd’hui sous les traits d’une tour-porte potentiellement construite au cours du dernier quart du xiie s., peut-être lors d’une des phases de réfection des fortifications de la ville – en 1173 ou 1195 – sous les ordres du roi d’Angleterre. Cette proposition de datation, basée sur la comparaison architecturale, pourrait être confirmée, infirmée et/ou affinée par la découverte in situ de mobilier archéologique en contexte stratigraphique ou dans l’épaisseur des murs (bois intact ou charbon de bois).

2Implantée sur le tracé de l’enceinte de la ville et connectée à deux épaisses courtines, la tour-porte était soutenue à l’extérieur par deux contreforts plats à ressauts, massivement ancrés dans le sol. Elle était accessible aux piétons, aux cavaliers et aux chariots ; la traversée du rez-de-chaussée se traduisait par le franchissement d’une porte voûtée d’un berceau brisé et d’un couloir planchéié. Ce passage était défendu successivement par une poutre coulissante, un assommoir, deux vantaux de porte et ses trois barres de blocage, enfin par une ultime barre de fermeture. L’étage était peut-être accessible par un escalier noyé dans l’épaisseur d’un des deux murs du couloir.

3La construction originale, pas ou peu fondée, a eu recours à la technique du mur armé, offrant à la vue quelques négatifs de poutraison interne. Si le grison équarri est presque exclusivement réservé aux parements extérieurs, aux contreforts, à la porte, à l’assommoir et aux chaînes d’angle, le silex est employé pour le reste des parements et pour le blocage des épaisses maçonneries. L’appareillage, soigné et régulier, génère une forte impression d’homogénéité.

4La documentation historique et archéologique jusqu’ici rassemblée semble converger vers l’hypothèse d’une condamnation de la Porte au cours des travaux de fortification de la ville de la fin du xvie s., lors de la mise en œuvre de l’as de pique figuré sur le plan de 1736.

Verneuil d’Avre et d’Iton, abbaye Saint-Nicolas, élévations extérieures de la Porte d’Armentières.

Verneuil d’Avre et d’Iton, abbaye Saint-Nicolas, élévations extérieures de la Porte d’Armentières.

Cl. G. Deshayes

Haut de page

Table des illustrations

Titre Verneuil d’Avre et d’Iton, abbaye Saint-Nicolas, élévations extérieures de la Porte d’Armentières.
Crédits Cl. G. Deshayes
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/23829/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Deshayes, « Verneuil d’Avre et d’Iton (Eure). Abbaye Saint-Nicolas / Porte d’Armentières »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 337.

Référence électronique

Gilles Deshayes, « Verneuil d’Avre et d’Iton (Eure). Abbaye Saint-Nicolas / Porte d’Armentières » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 03 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/23829 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.23829

Haut de page

Auteur

Gilles Deshayes

mission archéologique départementale de l’Eure

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Gilles Deshayes

mission archéologique départementale de l’Eure

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search