Navigation – Plan du site

AccueilNuméros49Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainBergerac (Dordogne). 11-17 rue Sa...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Bergerac (Dordogne). 11-17 rue Saint-Michel

Responsable d’opération : Nadine Béague
p. 218

Texte intégral

1Ce terrain situé en rive gauche de la Dordogne à Bergerac est concerné par un projet de construction. Sur le cadastre napoléonien, plusieurs maisons donnent sur la rue Saint-Michel, qui est un axe principal au débouché du pont sur la Dordogne. Le bourg de la tête de Pont s’est développé au Moyen Âge après la construction vers 1254-1255 de l’ouvrage franchissant le fleuve ; il semblait pertinent de vérifier si ce développement était perceptible dans la stratigraphie archéologique du secteur.

2À 140 mètres de distance de notre diagnostic aux 11-17 rue Saint-Michel, les investigations menées par l’Inrap sur le quai de la Pelouse montrent qu’au Moyen Âge un unique fossé est creusé dans la grave, ne s’accompagnant d’aucune structure d’habitat ou activité artisanale. L’étude réalisée pour le diagnostic du 27 quai de la Pelouse indique que le rempart enserrant la parcelle faisait certainement partie d’un système défensif mis en place au xviie s. avec un apport colossal de terre destiné à renforcer l’ouvrage défensif par un glacis. Lorsque la muraille moderne perd sa fonction défensive, le glacis est reconverti en jardins par des apports de terre arable contenant des matériaux modernes.

3Il semble que cet apport massif de terre ou sa remobilisation s’illustre aussi dans la partie NO de l’emprise du projet de la rue Saint-Michel. Il est vraisemblable que nous soyons sur le bord extrême NE de la plateforme du glacis.

4L’apport de terre et son retrait ont probablement entraîné la disparition des structures bâties médiévales et modernes bénéficiant d’un accès par la rue Saint-Michel. Il ne subsiste que celles qui furent les plus profondément creusées dans le sable fauve : les silos ou les caves.

Bergerac, 11-17 rue Saint-Michel, implantation des tranchées de sondage.

Bergerac, 11-17 rue Saint-Michel, implantation des tranchées de sondage.

Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Bergerac, 11-17 rue Saint-Michel, implantation des tranchées de sondage.
Crédits Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/24986/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 559k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadine Béague, « Bergerac (Dordogne). 11-17 rue Saint-Michel »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 218.

Référence électronique

Nadine Béague, « Bergerac (Dordogne). 11-17 rue Saint-Michel » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 27 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/24986 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.24986

Haut de page

Auteur

Nadine Béague

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nadine Béague

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search