Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Griselles (Loiret). Les Terres du Bourg

Responsable d’opération : Aurélien Hamel
p. 227

Texte intégral

1L’opération de diagnostic archéologique de Griselles – les Terres du Bourg s’est déroulée du 3 au 13 septembre 2018, en vue de la création d’un lotissement.

2Une cinquantaine de structures ont été mises au jour. Elles apparaissent immédiatement sous la terre végétale, à moins de 0,40 m de la surface actuelle. La majorité des vestiges se concentre sur une bande d’environ 50 m de large le long de la rue des Fourneaux. Ils se situent dans la continuité des soixante vestiges datés des xiiie – xive s. mis au jour en 2013 par une précédente opération de diagnostic archéologique sur la parcelle attenante au sud. Ces deux opérations ont ainsi clairement mis en évidence une occupation rurale située en bord de voie qui (au vu des rares éléments datant réunis) se développe entre le xiie et le xve s.

3Elle semble se structurer en trois espaces distincts, distants les uns des autres d’une cinquantaine de mètres. Observé lors du diagnostic de 2013, l’espace méridional, d’une superficie estimée de 800 m², s’organise autour de deux bâtiments à vocation agricole et de plusieurs fosses et structures de cuisson. L’espace médian est composé d’une concentration de fosses. Leur fonction primaire n’est pas identifiée. Néanmoins, ayant servi de dépotoir dans un second temps, leur comblement, riche en charbons de bois et en éléments rubéfiés, suggère soit la présence de structures de combustions proches, soit un incendie. L’espace septentrional, d’une superficie d’environ 1 000 m², comporte au moins quatre constructions maçonnées à la vocation indéterminée. Elles sont associées à plusieurs fosses et/ou niveau d’occupation. Les trois sondages manuels réalisés dans ce secteur ont démontré que son organisation évolue au cours de la fréquentation du site.

4La caractérisation de cette occupation est relativement ardue du fait de la faible quantité de mobilier céramique recueilli (27 NR en 2013 et 78 NR en 2018), mais également de la quantité d’objets métalliques à vocation domestique et/ou agricole (13 NMI en 2013 et 16 NMI), de la faible quantité de faune (212 g PR en 2018 uniquement) et de la relative abondance de terre cuite architecturale (58 NR, 3,4 kg PR en 2013, 946 NR, 63,4 kg PR en 2018). La présence d’une activité métallurgique sur le site n’est pas impossible au regard du nombre de scories collectées (concentration de scories dans la fosse F.25 en 2013, 7 NR, 1,7 kg PR en 2018). La question de la présence d’un four de réduction s’est déjà posée en 2013. L’hypothèse est à nouveau posée suite à cette opération.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélien Hamel, « Griselles (Loiret). Les Terres du Bourg »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 227.

Référence électronique

Aurélien Hamel, « Griselles (Loiret). Les Terres du Bourg » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 05 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25004

Haut de page

Auteur

Aurélien Hamel

Direction de l'aménagement et du patrimoine du département du Loiret

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélien Hamel

Direction de l'aménagement et du patrimoine du département du Loiret

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals