Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Place Denfert-Rochereau

Responsable d’opération : Nelly Duverger
p. 229

Texte intégral

1En décembre 2018, lors de travaux de réfection de voirie, rue Denfert-Rochereau à L’Isle-sur-la-Sorgue, la direction du patrimoine a effectué trois sondages archéologiques sur une place du quartier de Ville-Vieille, considéré comme le noyau primitif de l’agglomération.

2Le premier sondage a livré des remblais liés à la création de la place à la fin du xviie s. Ils recouvraient directement un mur associé à un habitat modeste, bordé d’un sol en terre battue utilisé entre le xie et le xiiie s. Un autre niveau de circulation sous-jacent renfermait un petit lot de céramiques grises des environs de l’an Mil, attestant des plus anciennes traces d’occupation identifiées dans le périmètre urbain.

3Dans le deuxième sondage, les mêmes remblais tardifs scellaient une section de mur qui servait de séparation intérieure à un habitat médiéval. N’était conservée que sa fondation en pierres de taille sur laquelle s’appuyait un petit massif maçonné du xive-xve s. Ces vestiges fonctionnaient avec un sol en terre battue occupé durant le bas Moyen Âge, au-dessous duquel s’étendait un second niveau de circulation daté du xie-xiie s. (fig. 1). Ce dernier reposait sur le substrat composé d’un sédiment argileux très compact et abondamment chargé de débris organiques issus d’un contexte marécageux.

4Le troisième sondage a mis au jour des vestiges d’intérêt secondaire, ne précédant pas l’aménagement de la place. Néanmoins, le fait que les structures affleurent pratiquement le substrat induit qu’un nivellement important du sol a servi à homogénéiser la topographie du site.

5En ne révélant aucune trace d’occupation antérieure à l’an Mil, ces recherches réorientent la réflexion sur l’origine de la cité vers une création ex nihilo intervenue certainement à la fin du haut Moyen Âge. L’hypothèse est d’autant plus intéressante que la ville voisine du Thor, créée aussi tardivement sur un point de franchissement de la Sorgue, présente de réelles analogies avec l’agglomération isloise. Ce rapprochement ouvre sur d’éventuelles modifications du paysage favorisant l’implantation de nouveaux pôles de peuplement ayant fait disparaître d’anciens groupes d’habitats ruraux.

L’Isle-sur-la-Sorgue, place Denfert-Rochereau.

L’Isle-sur-la-Sorgue, place Denfert-Rochereau.

Cl. N. Duverger

Haut de page

Table des illustrations

Titre L’Isle-sur-la-Sorgue, place Denfert-Rochereau.
Crédits Cl. N. Duverger
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25007/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 794k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nelly Duverger, « L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Place Denfert-Rochereau »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 229.

Référence électronique

Nelly Duverger, « L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse). Place Denfert-Rochereau » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25007

Haut de page

Auteur

Nelly Duverger

direction du patrimoine de L’Isle-sur-la-Sorgue.

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nelly Duverger

direction du patrimoine de L’Isle-sur-la-Sorgue.

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals