Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Mayet-de-Montagne (Le) (Allier). Rue du Village Caché

Responsable d’opération : Franck Chaleat
p. 231

Texte intégral

1Du 15 au 22 mai 2018, le service d’archéologie préventive du département de l’Allier (SAPDA) a réalisé un diagnostic sur la rue du Village Caché, dans la partie sud du village du Mayet-de-Montagne. Trois sondages ont été ouverts et tous se sont révélés positifs.

2En termes de chronologie, on constate un hiatus net puisqu’aucun indice d’aménagement viaire n’est perceptible pour les périodes tardo-médiévale et moderne (xvexviiie s.) alors que, paradoxalement, au moins deux parcelles bordant la zone sondée montrent la conservation de vestiges bâtis tardo-gothiques non négligeables dans plusieurs maisons environnantes. Ce bâti est à mettre en lien avec l’habitat groupé suscité au lieu-dit Caché par l’ancienne maison-forte du Mayet, probablement lié avec une chapelle Saint-Genès localisée sur le lieu du diagnostic et construite dès le xiie s. comme dépendance du prieuré bénédictin de Châtel-Montagne (dit de Montchaud).

3Les reconstitutions, rapidement réalisées, placent les portes d’accès de ces maisons tardo-gothiques à environ un mètre au-dessus du substrat naturel, alors que cet intervalle n’est occupé, en stratigraphie, que par des aménagements plus récents : l’absence des sols correspondant à ces portes d’entrée est mise sur le compte d’un décaissement général de la voirie lors des grands travaux des années 1850. En termes de topographie, le diagnostic montre clairement qu’à partir d’un relief originel bien plus pentu que le modelé actuel, les grandes opérations de viabilisation menées au xixe s. ont d’abord tendu progressivement à une égalisation et un reprofilage sensible des niveaux de sols pour l’aménagement d’une voirie solide et la conquête d’anciennes zones de champs au nord.

4Les indices les plus précoces d’occupation concernent tous le sommet du relief (sondages 2 et 3) et relèvent de l’époque moderne (xviiie s. ?), au vu de leur comblement : il s’agit de trois fosses de fonction inconnue ménagées dans le substrat naturel de l’actuelle place. La partie nord de la rue du Village Caché (sondage 1) reste, dans le même temps, un chemin semi-rural qui borde des champs, et cette situation est encore figurée comme telle dans le plan cadastral de 1841.

5C’est ce chemin semi-rural qui connaîtra les plus grandes transformations au cours du xixe s. (phase 3), avec un effort continu d’aménagement de trois niveaux de chaussée successifs sur une épaisseur de 53 cm : les deux chaussées les plus anciennes associent chacune un remblai de nivellement sableux conséquent puis une bande de roulement en matériaux durs disposés à plat (pierres et terres cuites fragmentées). Si le mobilier récolté avec le niveau de voirie le plus bas place l’amorce de ces reprises au moins au milieu du xixe s., la voirie la plus tardive admet un terminus post quem de 1854 fourni par une monnaie. D’après la lecture conjointe du plan cadastral de 1841 et des indices relevés dans le bâti voisin, ces chaussées soignées accompagneraient l’érection de maisons nouvelles sur ces anciennes zones de champs durant le troisième quart du xixe s.

6C’est seulement au xxe s. qu’un nouveau relèvement général des niveaux de circulation concerne toute la rue du Village Caché, y compris la place, avec une égalisation générale de la zone, et le rehaussement du sol de voirie de 60 cm, puis un second rehaussement de 30 cm juste avant le creusement des réseaux contemporains.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Chaleat, « Mayet-de-Montagne (Le) (Allier). Rue du Village Caché »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 231.

Référence électronique

Franck Chaleat, « Mayet-de-Montagne (Le) (Allier). Rue du Village Caché » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25012

Haut de page

Auteur

Franck Chaleat

service d’archéologie préventive du département de l’Allier (SAPDA)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Chaleat

service d’archéologie préventive du département de l’Allier (SAPDA)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals