Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Metz (Moselle). Réalisation de 7 points d’apport volontaire enterrés (PAVE)

Responsable d’opération : Simon Sedlbauer
Notice rédigée avec Nicolas Revert
p. 232-233

Texte intégral

1Dans une démarche visant à améliorer le cadre de vie et dans l’objectif de pouvoir traiter plus efficacement les déchets urbains, plusieurs communes de Metz Métropole se sont engagées à enfouir les conteneurs destinés au stockage temporaire des déchets par le biais de « Points d’Apports Volontaires Enterrés » (PAVE).

2En 2018, le centre-ville de Metz a été concerné par sept de ces interventions qui se situent entre l’enceinte de l’Antiquité tardive et l’enceinte médiévale, dans un contexte archéologique très dense. Afin de documenter les vestiges qui seront définitivement détruits lors de la mise en place des conteneurs, le service régional de l’archéologie a prescrit une fouille préventive sur chacune de ces emprises.

3Trois de ces fouilles, dont la superficie varie entre 30 et 50 m², ont livré des indices d’occupation médiévale : « Rue Belle Isle » (quartier Devant les Ponts), « Place Jean Cocteau » (SE du centre-ville) et « Place Saint-Martin » (centre-sud).

4La fouille « Rue Belle Isle » a mis au jour plusieurs fosses du haut Moyen Âge perçant le sol en béton de tuileau d’un hypocauste romain. Par-dessus ces dernières, un important remblai urbain de type « terres noires » se développe entre le haut Moyen Âge et le Moyen Âge classique.

5L’intervention menée « Place Jean-Cocteau » a livré les réaménagements successifs de l’urbanisme messin entre le Moyen Âge classique et la période moderne. Plusieurs litages de galets constituent les recharges d’une voie attribuable au Moyen Âge classique. Associé à cette voie, dont l’orientation est analogue à celle de la trame viaire actuelle contiguë au chantier, un possible fossé bordier de datation similaire a été mis au jour. C’est au début de la période moderne qu’un système de fortifications est mis en place sur le site, recouvrant la voie antérieure. Un mur d’orientation SE/NO constituerait l’enceinte contre laquelle un ensemble de celliers ou réduits voûtés est appuyé. Différents réaménagements pourraient évoquer l’établissement d’une plateforme défensive probablement édifiée au xviie s. par-dessus les structures précédentes.

6L’opération conduite « Place Saint-Martin » a permis de reconnaître des niveaux d’habitat romains incendiés et recouverts d’une couche de démolition datée de l’Antiquité tardive. Par la suite, un important niveau de « terres noires » se développe entre le haut Moyen Âge et la fin du Moyen Âge classique. Au bas Moyen Âge, des latrines sont construites, détruisant tous les niveaux antérieurs. Ces dernières sont comblées entre le xvie et le xviie s.

7Malgré leur superficie très restreinte, ces trois opérations de fouilles ont fourni des résultats significatifs en termes de chronologie et ont permis une approche relativement fine des structures rencontrées. Les résultats obtenus permettent ainsi de mieux comprendre l’occupation de la ville depuis l’Antiquité jusqu’à la période contemporaine. Ils offrent par la même occasion un aperçu du potentiel archéologique urbain.

Metz. « PAVE place Saint-Martin », vue d’ensemble des latrines.

Metz. « PAVE place Saint-Martin », vue d’ensemble des latrines.

Cl. S. Sedlbauer, pôle archéologie préventive Metz Métropole

Haut de page

Table des illustrations

Titre Metz. « PAVE place Saint-Martin », vue d’ensemble des latrines.
Crédits Cl. S. Sedlbauer, pôle archéologie préventive Metz Métropole
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25015/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1008k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simon Sedlbauer et Nicolas Revert, « Metz (Moselle). Réalisation de 7 points d’apport volontaire enterrés (PAVE) »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 232-233.

Référence électronique

Simon Sedlbauer, Nicolas Revert, « Metz (Moselle). Réalisation de 7 points d’apport volontaire enterrés (PAVE) » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25015

Haut de page

Auteurs

Simon Sedlbauer

pôle archéologie préventive Metz Métropole

Nicolas Revert

pôle archéologie préventive Metz Métropole

Haut de page

Responsable d’opération

Simon Sedlbauer

pôle archéologie préventive Metz Métropole

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals