Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Montreuil (Pas-de-Calais). Rue Carnot

Responsable d’opération : Hélène Pollin
p. 234-235

Texte intégral

1L’opération d’archéologie préventive de Montreuil, rue Carnot a été réalisée durant les mois d’octobre et novembre 2018 sur une surface de 730 m².

2Le site s’inscrit dans un contexte historique riche. À la suite de l’assèchement de la Canche et aux divers raids normands, l’important port de Quentovic est peu à peu transféré vers le site de Montreuil au cours de la deuxième moitié du ixe s. La ville de Montreuil s’installe alors sur un éperon rocheux, surplombant à une cinquantaine de mètres la vallée de la Canche. Elle devient dès le xe s. un important pôle militaire et économique, et restera jusqu’au début du xiiie s. le seul port donnant accès à la mer aux souverains Capétiens. Ses fortifications du xiie s. sont renforcées durant le xvie s. suite au siège de la ville par Charles Quint en 1537. Une série de bastions est construite, complétée dès 1567 par une citadelle. Ces travaux se poursuivent durant le xviie s. notamment avec Vauban qui renforce la place de la Citadelle par une demi-lune. Par la suite, la ville perd peu à peu son importance militaire puis économique.

3Situé intra-muros, le site de la rue Carnot se trouve à proximité immédiate de la demi-lune de la place de la Citadelle, au nord, et de l’enceinte du xiie s., à l’ouest. Cette parcelle a donc subi d’importants travaux et remaniements. Les fouilles ont permis d’observer ces évolutions, des origines de la ville aux ixe-xe s., jusqu’aux périodes les plus récentes à travers quatre mètres de stratigraphie.

4Les périodes les plus anciennes sont représentées par une vaste extraction de sable couvrant la totalité de la surface fouillée. Il s’agira de s’interroger sur la destination de telles quantités de sable, probablement destinées à la construction. Cette extraction est utilisée comme dépotoir autour des xe-xie s. Elle a livré d’importantes quantités de céramique domestique, de faune mais également d’ichtyofaune révélant un probable habitat à proximité. L’ensemble est finalement entièrement remblayé afin de niveler le terrain. Ce nivellement semble lié à la fois à l’évolution des fortifications à proximité mais également à l’implantation d’un habitat. Ce dernier reste cependant peu dense. Il est représenté par un bâtiment en calcaire arasé et une cave mais aussi par deux puits et quelques fosses. L’ensemble, pour l’instant estimé entre les xve et xvie s., reste épars et présente une configuration différente du cadastre actuel. Les destructions et remaniements de la ville intervenants notamment à la fin du Moyen Âge et durant l’époque moderne semblent expliquer cet abandon, très marqué dans la stratigraphie. Cet ensemble médiéval est en effet entièrement remblayé par d’épaisses couches de terre à jardin, rehaussant largement la totalité du terrain. Ce rehaussement, peut-être pour partie lié à la création de plateformes à l’arrière des remparts durant les xvie-xviie s., est aussi l’occasion d’une réorganisation de la parcelle. L’ancien plan de rue est abandonné et l’habitat se déplace alors sur le front de l’actuelle rue Carnot, anciennement rue Butinoise. L’habitat moderne longeant le front de rue, représenté par des arases de murs et plusieurs cheminées, est alors associé à des jardins à l’arrière. La fouille a permis de caractériser et de comprendre l’évolution architecturale de cet habitat de l’époque moderne jusqu’à nos jours.

5Les études de mobilier et des données récoltées se poursuivent actuellement et permettront largement d’affiner les datations et nos connaissances de ce site et de ses occupants. Cette analyse sera enrichie d’une étude archivistique permettant de replacer cette parcelle dans le contexte historique et archéologique déjà dense de la ville de Montreuil et de ses alentours.

Montreuil, rue Carnot, vue générale de la fouille de la rue Carnot.

Montreuil, rue Carnot, vue générale de la fouille de la rue Carnot.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Montreuil, rue Carnot, vue générale de la fouille de la rue Carnot.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25018/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1004k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Pollin, « Montreuil (Pas-de-Calais). Rue Carnot »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 234-235.

Référence électronique

Hélène Pollin, « Montreuil (Pas-de-Calais). Rue Carnot » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 15 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25018

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Pollin

Éveha

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals