Skip to navigation – Site map

HomeNuméros49Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainStrasbourg (Bas-Rhin). Quai des B...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Strasbourg (Bas-Rhin). Quai des Bateliers, quai des Pêcheurs et rue Ernest Münch

Archaeological project director: Adrien Vuillemin
p. 245

Full text

1À l’occasion du réaménagement des quais sud de l’Ill de Strasbourg, s’accompagnant de la plantation d’arbres, les emplacements des fosses destinées à accueillir ceux-ci ont été fouillés, soit 11 fenêtres d’observation sur le quai des Bateliers et quatre fenêtres d’observation devant l’église Saint-Guillaume (de 7 à 43 m2).

2Au sein des trois fosses fouillées, aux abords immédiats du porche de l’église, des structures médiévales ont été mises en évidence : une clôture formée de piquets et maintes fois remaniée se déployant parallèlement à une maçonnerie indéterminée formée d’épaisses dalles de grès rose, et une épaisse couche d’occupation sableuse riche en rejets de boucherie ont été datées par la céramique entre ca 1030 ca et ca 1260.

3Mais l’opération a surtout mis au jour des aménagements de quai du xixe s., et en premier lieu, le mur de soutènement du quai. Situé en retrait de 4,50 m environ du mur de quai actuel, épais de 1,15 m, il présente un profil trapézoïdal : son parement externe formé d’assises régulières de pierres de taille de grès rose forme un léger fruit. Ce mur est percé de conduits maçonnés perpendiculaires, destinés à l’évacuation des eaux pluviales des bâtiments voisins. Les remblais appuyés contre la face interne du mur comportaient régulièrement des poches de rejets détritiques riches en verre et en mobilier céramique du xixe s.

4Des maçonneries liées à deux ponts, l’un construit vers 1812, enjambant le Rheingiessen (ancien cours d’eau reliant l’Ill au Rhin) et l’autre permettant de franchir l’Ill, ont par ailleurs été observées. Le comblement, peu après 1871, du Rheingiessen au fond duquel a été préalablement installée une conduite voûtée en grès, s’est accompagné de la destruction du pont ; son parement externe en blocs de grès rose a été méticuleusement démonté, comme en témoignent de nombreuses traces de coins.

5Enfin, des rails de tramway assis sur une dalle de béton, mis en place à l’extrême fin du xixe s., ont été régulièrement rencontrés sur les quais.

Top of page

References

Bibliographical reference

Adrien Vuillemin, “Strasbourg (Bas-Rhin). Quai des Bateliers, quai des Pêcheurs et rue Ernest Münch”Archéologie médiévale, 49 | 2019, 245.

Electronic reference

Adrien Vuillemin, “Strasbourg (Bas-Rhin). Quai des Bateliers, quai des Pêcheurs et rue Ernest Münch” [Note of archaeological project], Archéologie médiévale [Online], 49 | 2019, Online since 03 February 2020, connection on 28 November 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/25035; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.25035

Top of page

About the author

Adrien Vuillemin

Archéologie Alsace/UMR 7044

By this author

Top of page

Archaeological project director

Adrien Vuillemin

Archéologie Alsace/UMR 7044

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search