Navigation – Plan du site

AccueilNuméros49Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainVillefranche-de-Rouergue (Aveyron...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Villefranche-de-Rouergue (Aveyron). Place Bernard Lhez

Responsable d’opération : Jérôme Trescarte
p. 247

Texte intégral

1Concernée par un projet de parking souterrain, la place B. Lhez se situe dans un secteur intra-muros de Villefranche-de-Rouergue, bastide fondée en 1252. Le diagnostic de la place visait à repérer une éventuelle occupation antique liée à l’exploitation minière du secteur et à identifier les vestiges de la bastide du xiiie s. et de son extension au xive s., ceux de la Trésorerie et de l’Hôtel de la Monnaie du xve s., et enfin, ceux du couvent de la Visitation des xviie s. et xviiie s.

Les aménagements antérieurs au milieu du xve s.

Une route ? Antérieure à la bastide ?

2Une calade, orientée SSO/NNE qui n’est liée à aucun des bâtiments découverts, est l’aménagement le plus ancien du secteur et pourrait correspondre à un élément viaire antérieur à la fondation de la bastide.

Un système de drainage ancien

3Une canalisation, orientée NNE/SSO, a été mise en place juste avant la construction d’un puissant mur EO daté de 1225-1282 (datation 14C), afin d’assainir le secteur. Un drain EO paraît se greffer sur la canalisation. Orientée NS, une troisième canalisation dont les dalles et le sommet des piédroits ont été cimentés au mortier de chaux (au xixe s. ?), semble avoir été mise en place anciennement. Toutes ces canalisations respectent une probable trame urbaine préétablie de la bastide, reprise lors de la construction de l’Hôtel de la Monnaie au xve s.

Un bâtiment d’un îlot de la bastide

4Deux murs orientés EO et un dallage interne appartiennent à un bâtiment dont la façade donnait sur l’actuelle rue de la Trésorerie. Deux calades constituent le niveau le plus récent d’une ancienne rue orientée EO bordant, au nord, le bâtiment. Entre le dallage du bâtiment et un niveau de sol antérieur, une couche de fragments de tuiles et de charbons de bois correspond vraisemblablement à un niveau d’incendie daté de 1272-1385 (datation 14C). Le bâtiment a été construit au plus tard à la fin du xiiie ou au xive s. Les monnaies, mises au jour dans les niveaux de la rue, montrent qu’elle est encore fréquentée à la fin du xvie ou au xviie s. et elle apparaît toujours sur l’Atlas de Trudaine des années 1744-1750.

L’Hôtel royal de la Monnaie (seconde moitié du xve s.-début du xvie s.)

5Une salle basse conservée dans toute son élévation (fig.) appartient vraisemblablement à l’Hôtel de la Monnaie construit dans la seconde moitié du xve s. À l’est de la salle, deux murs forment un angle de bâtiment pouvant également appartenir à l’Hôtel. À l’ouest, l’angle formé par deux murs pourrait appartenir au bâtiment de logement des officiers de l’Hôtel. Un autre ensemble bâti, délimité par la rue EO et mentionné plus haut, semble fonctionner avec la salle basse de ce bâtiment. Deux autres murs, EO et NS, appartiennent vraisemblablement à l’Hôtel. Une datation 14C de l’un des murs a donné l’intervalle 1446-1625 (date calibrée).

Autres aménagements de la fin du Moyen Âge ou du début de l’époque moderne

6Au SO de la place, des constructions sont datées de la fin du Moyen Âge et du début de l’époque moderne (datation 14C d’un mur : 1442-1618). Leurs orientations sont discordantes par rapport à la trame urbaine identifiée. Seule une calade se situe dans l’axe de la rue EO.

Une fontaine du xixe s.

7Les maçonneries d’une fontaine représentée sur un plan de 1821 ont été observées. Un massif est composé d’un mur NS et de deux murs EO. Un conduit vertical (exutoire) se greffe sur la canalisation NS dont les dalles et le sommet des piédroits ont été cimentés au mortier de chaux.

Villefranche-de-Rouergue, place Bernard Lhez, orthophoto de la salle basse.

Villefranche-de-Rouergue, place Bernard Lhez, orthophoto de la salle basse.

Clichés, assemblage et redressement des clichés sous Photoscan : J. Trescarte

Haut de page

Table des illustrations

Titre Villefranche-de-Rouergue, place Bernard Lhez, orthophoto de la salle basse.
Crédits Clichés, assemblage et redressement des clichés sous Photoscan : J. Trescarte
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25042/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 663k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Trescarte, « Villefranche-de-Rouergue (Aveyron). Place Bernard Lhez »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 247.

Référence électronique

Jérôme Trescarte, « Villefranche-de-Rouergue (Aveyron). Place Bernard Lhez » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 26 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25042 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.25042

Haut de page

Auteur

Jérôme Trescarte

service départemental d’Archéologie de l’Aveyron

Haut de page

Responsable d’opération

Jérôme Trescarte

service départemental d’Archéologie de l’Aveyron

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search