Navigation – Sitemap

HauptseiteNuméros49Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 2. – ProspectionsJonvelle, Port-sur-Saône, Seveux ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I. 2. – Prospections

Jonvelle, Port-sur-Saône, Seveux (Haute-Saône). Aux Jourdaines, La Vigne aux Pères, Pré Bouché

Grabungsleiter: Adrien Saggese
Fundbericht bei Valentin Chevassu und Thomas Chenal
p. 250

Volltext

1Des opérations de prospections thématiques destinées à documenter les processus d’évolution et les formes du peuplement rural, entre l’Antiquité tardive et le Moyen Âge central, ont débuté en 2018 dans le NO de la Haute-Saône. Cet espace, qui correspond peu ou prou au pagus alto-médiéval du Portois, offre un large corpus de données archéologiques issues de travaux du xixe s. et du dernier tiers du xxe s. aujourd’hui à réactualiser. De nouvelles acquisitions de terrain extensives permettent ensuite de décrire et dater précisément l’évolution des formes d’occupation au sein d’un échantillon de sites. Choisis pour leur potentiel archéologique et documentaire, ces derniers présentent chacun une continuité d’occupations plus ou moins documentées du Haut-Empire au Moyen Âge central.

2Les trois premiers sites étudiés ont fait l’objet de dépouillements bibliographiques et archivistiques, suivis par de nouvelles études du mobilier découvert anciennement puis par des opérations de relevés topographiques, prospections géophysiques et sondages.

3Le site de Port-sur-Saône est doté durant l’Antiquité d’une importante villa et d’une potentielle agglomération entourant un passage de la Saône. Chef-lieu du pagus portuensis durant le haut Moyen Âge et associée à deux nécropoles mérovingiennes, l’implantation forme ensuite un petit bourg castral. Les acquisitions LiDAR et géophysiques, suivies de sondages, ont été concentrées sur le site de hauteur adjacent, dit « la Vigne aux Pères ». Ces opérations ont révélé la présence d’une importante fortification du ive s. dotée d’un poutrage interne évoquant les aménagements militaires valentiniens du litus saxonicus. L’occupation se poursuit au moins au cours de la période mérovingienne, avant un déplacement de l’habitat en pied de pente qui reste à décrire.

4À Jonvelle, prospections et études de mobilier permettent de préciser les modalités de coexistence et de transfert de l’habitat entre un établissement antique de fort statut, qui apparaît finalement occupé jusqu’au ixe-xe s., et deux bourgs médiévaux, organisés autour d’un espace funéraire mérovingien puis polarisés par un château et un prieuré. Seveux constitue enfin une agglomération routière antique bien documentée. L’occupation alto-médiévale n’est quant à elle connue que par deux nécropoles, tandis que le développement du bourg castral voisin du village n’apparaît que dans des textes postérieurs à la fin du xie s. Les investigations préliminaires menées autour de l’enceinte du bourg (prospections géomagnétiques et acquisitions microtopographiques) ont confirmé le potentiel archéologique de ce site, notamment par la superposition partielle de l’habitat médiéval abandonné avec l’agglomération antique. Suite à ces premières approches, les opérations de terrain des années à venir seront poursuivies et amplifiées sur ces trois implantations afin de préciser les premières hypothèses émises, tout en ajoutant de nouveaux sites au corpus étudié.

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Adrien Saggese, Valentin Chevassu und Thomas Chenal, „Jonvelle, Port-sur-Saône, Seveux (Haute-Saône). Aux Jourdaines, La Vigne aux Pères, Pré Bouché“Archéologie médiévale, 49 | 2019, 250.

Online-Version

Adrien Saggese, Valentin Chevassu und Thomas Chenal, „Jonvelle, Port-sur-Saône, Seveux (Haute-Saône). Aux Jourdaines, La Vigne aux Pères, Pré Bouché“ [archäologische Miszelle], Archéologie médiévale [Online], 49 | 2019, Online erschienen am: 03 Februar 2020, abgerufen am 18 September 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/25046; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.25046

Seitenanfang

Autoren

Adrien Saggese

UMR 6298 ArTeHis

Valentin Chevassu

UMR 6249 Chrono-Environnement / UMR 6298 ArTeHis

Weitere Artikel des Autors

Thomas Chenal

UMR 6249 Chrono-Environnement / UMR 6298 ArTeHis

Seitenanfang

Grabungsleiter

Adrien Saggese

UMR 6298 ArTeHis

Seitenanfang

Urheberrechte

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Seitenanfang
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search