Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Bagnols-sur-Cèze (Gard). Église Saint-Jean-Baptiste

Responsable d’opération : Odile Maufras
p. 263

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique mené en 2018 dans l’église Saint-Jean-Baptiste de Bagnols-sur-Cèze, dans le cadre de sa restauration, a porté sur le mur septentrional de la nef de l’église, décroûté, et sur le sous-sol de la nef et du bas-côté méridional qui ont fait l’objet de huit sondages et d’un dégagement des vestiges bâtis affleurant sous le sol contemporain. L’analyse archéologique a montré l’existence de plusieurs états successifs de construction et de restauration.

2L’église de style roman est la plus ancienne conservée. Elle remonte probablement à la seconde moitié du xiie s. et suit un plan dissymétrique, orienté, avec nef à vaisseau unique de deux travées et chevet à trois vaisseaux formant transept, avec abside centrale et absidioles latérales. Un bâtiment est accolé au SO de l’édifice ; il a probablement accueilli un baptistère au rez-de-chaussée et un clocher au dernier niveau. L’église mesure 28,45 mètres de long et elle est restituable sur 9,80 à 14,60 mètres de large hors œuvre (sans le volume du baptistère). L’ensemble est très sobre, sans ornementation.

3À partir du xive s., la nef est élargie et des chapelles lui sont adjointes au nord, de même qu’un porche au NO. Ces travaux s’échelonnent sur plusieurs chantiers successifs. À l’époque moderne, vraisemblablement au xviie s. étant donné le style adopté (baroque), l’église est agrandie de 14 mètres vers l’est et se termine de ce côté par un chevet plat, son mur septentrional est repris en même temps qu’une tribune est bâtie sur les chapelles du NO, le clocher est déplacé sur la première travée de la nef et un collatéral est ajouté au sud. À l’époque moderne toujours, mais dans le cadre d’un nouveau chantier (celui de 1715 probablement), le chevet est transformé et adopte dès lors un plan à pans coupés tandis qu’un porche à colonnes ioniques et fronton est adossé au portail roman. À l’époque contemporaine enfin, le collatéral méridional et la voûte de la nef centrale sont abattus pour être remplacés par un nouveau couvrement et un nouveau bas-côté, de style éclectique, principalement gothique. Ces derniers travaux sont documentés par des archives ; ils ont débuté en 1841.

Deux des états successifs de l’église de Bagnols-sur-Cèze. En noir les éléments conservés et dégagés de l’église romane, probablement du xiie s. En gris, l’église actuelle conservant des éléments des xive, xviie, xviiie et xixe s.

Deux des états successifs de l’église de Bagnols-sur-Cèze. En noir les éléments conservés et dégagés de l’église romane, probablement du xiie s. En gris, l’église actuelle conservant des éléments des xive, xviie, xviiie et xixe s.

Topographie A. Bolo, Inrap, infographie O. Maufras, Inrap, sur fond de plan B. Jouve, architecte du Patrimoine (Avignon).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Deux des états successifs de l’église de Bagnols-sur-Cèze. En noir les éléments conservés et dégagés de l’église romane, probablement du xiie s. En gris, l’église actuelle conservant des éléments des xive, xviie, xviiie et xixe s.
Crédits Topographie A. Bolo, Inrap, infographie O. Maufras, Inrap, sur fond de plan B. Jouve, architecte du Patrimoine (Avignon).
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25076/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 151k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Odile Maufras, « Bagnols-sur-Cèze (Gard). Église Saint-Jean-Baptiste »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 263.

Référence électronique

Odile Maufras, « Bagnols-sur-Cèze (Gard). Église Saint-Jean-Baptiste » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 06 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25076

Haut de page

Auteur

Odile Maufras

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Odile Maufras

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals