Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Chancelade (Dordogne). Logis de l’abbé – abbaye de Chancelade

Responsable d’opération : Florence Boisserie
p. 266-267

Texte intégral

1L’abbaye de Chancelade, fondée en 1129 et établie sur le site présumé d’une ancienne communauté regroupée autour de Foucauld, ancien abbé de Cellefrouin en Charente, adopte la règle de saint Augustin en 1133. Le logis de l’abbé occupe l’extrémité orientale du complexe monastique (fig. 1). Au vu du projet de réhabilitation de ce bâtiment, la prescription de fouilles a porté sur l’étude des parements extérieurs associée à trois sondages. Un relevé photogrammétrique de l’ensemble a également été effectué. Les objectifs principaux concernaient les modalités d’intégration du logis de l’abbé au sein de la cour située au NE de l’église, pouvant correspondre à un « second cloître », ainsi que sur son évolution architecturale. Six phases chronologiques ont pu être identifiées au sein de ce bâtiment (fig. 2). Au xiie s., le logis de l’abbé clôture une cour fermée, située à l’est du cloître principal. S’agit-il du claustro infirmorum dans lequel est rédigé un acte du cartulaire daté d’avant 1189 ? Cette aile orientale est composée d’un corps de logis orienté NS à un seul niveau, ainsi que d’un espace situé dans le prolongement de l’aile sud primitive, probablement une chapelle. Celle-ci comporte une façade orientale tripartite à l’est, et ses parements intérieurs sont ponctués de croix de consécration. Aux xiiiexviie s., la façade nord du logis roman est lourdement remaniée. Le rez-de-chaussée est muni d’une cheminée et d’une grande baie à remplages non vitrée. Une seconde baie, dont seul le jambage ouest est conservé, est insérée à l’étage, au centre du pignon. À la fin du xve s. et début du xvie s., le bâtiment connaît un remaniement général. Tout en conservant la chapelle au sud, le corps de logis est rehaussé d’un étage « noble » pourvu d’une cheminée monumentale. En parallèle, une galerie extérieure est installée contre la façade ouest, accessible depuis l’étage. Cette galerie est vraisemblablement couverte à l’origine d’un appentis formé par le prolongement des chevrons de la toiture. Côté est, des baies à croisées sont installées au rez-de-chaussée et à l’étage, ainsi que sur la façade nord. À l’intérieur, le niveau de sol est exhaussé d’une trentaine de centimètres, avec un dallage de tommettes. Une échauguette est également bâtie à l’angle NE du bâtiment. En outre, les vestiges d’une tourelle (escalier ? édicule ?) ont été identifiés à la transition entre la façade nord du logis de l’abbé et celle de l’aile nord du second cloître. Des éléments de l’ancienne charpente du bas Moyen Âge sont encore conservés dans les murs : à l’ouest, sablières jumelles de toit (la sablière intérieure est moulurée), vestiges d’entraits visibles à l’extérieur avec mortaise pour assemblage avec les chevrons. Au xviiie s., le logis de l’abbé, ainsi que le second cloître, connaissent un nouveau remaniement global. L’aile sud est détruite, tandis qu’un élargissement de l’aile nord est à l’œuvre. Le logis est pourvu d’un étage supplémentaire, de deux pavillons carrés ainsi que d’une galerie sous arcades soutenant une terrasse d’agrément. Après 1828, l’aile nord est détruite. Le logis de l’abbé se retrouve désormais isolé de l’ensemble monastique.

Abbaye de Chancelade, mise en phases chronologiques de la façade ouest du logis.

Abbaye de Chancelade, mise en phases chronologiques de la façade ouest du logis.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Abbaye de Chancelade, mise en phases chronologiques de la façade ouest du logis.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25095/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 990k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Boisserie, « Chancelade (Dordogne). Logis de l’abbé – abbaye de Chancelade »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 266-267.

Référence électronique

Florence Boisserie, « Chancelade (Dordogne). Logis de l’abbé – abbaye de Chancelade » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 29 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25095

Haut de page

Auteur

Florence Boisserie

Atemporelle

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Florence Boisserie

Atemporelle

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals