Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Consac (Charente-Maritime). Abords de l’église Saint-Pierre

Responsable d’opération : Céline Trézéguet
p. 270-271

Texte intégral

1Le projet de restauration de l’église Saint-Pierre de Consac en Charente-Maritime, intégrant la réhabilitation de la place attenante et de ses abords, a conduit à la réalisation d’un diagnostic archéologique implanté en plein cœur du bourg.

2L’opération a permis de mieux cerner l’occupation autour de l’édifice de culte fondé à l’époque romane. Il est ainsi apparu que le cimetière – probablement médiéval et moderne – était plutôt concentré dans un secteur assez restreint situé le long du mur gouttereau nord de l’église, et de façon plus « lâche » au pied du chevet et du côté sud du bâtiment. Les inhumations ne sont pas non plus totalement absentes sur le côté sud du bâtiment : cinq sépultures en fosse, deux sarcophages et une sépulture en coffre y ont en effet été découverts. Elles couvrent une période allant du haut Moyen Âge à l’époque moderne, attestant la longévité du cimetière. Les plus anciennes pourraient faire écho à une borne milliaire remployée en sarcophage ; connue depuis le xviiie s., elle est désormais exposée à côté de l’église

3L’espace situé au sud de l’église n’était vraisemblablement pas occupé par un cimetière, mais de nombreux vestiges décelés à cet endroit témoignent de la présence d’un habitat remontant, d’après le mobilier piégé dans leurs comblements, à une période antérieure aux premières mentions de l’église : fosses plus ou moins larges, fossés, silos, ou encore trous de poteau et probables foyers.

4Ces aménagements anciens ont par la suite été recouverts par un ou plusieurs bâtiments dont les fondations ont été dégagées à une quinzaine de centimètres de profondeur. Absents du cadastre napoléonien, ce ou ces bâtiments ont peut-être été édifiés au cours du Moyen Âge. Leur lien stratigraphique avec le mur gouttereau sud de l’église a été irrémédiablement détruit par le creusement d’une des fosses sépulcrales évoquées plus haut, installée probablement entre la fin du Moyen Âge et l’époque moderne (fig.).

5Les investigations ont également mis au jour un large et profond fossé, situé à 7 m au sud de l’église, qui a certainement constitué une limite de clôture ou de délimitation de l’enceinte religieuse aménagée au cours de l’époque médiévale et entretenue jusqu’à l’époque moderne. Bien qu’il n’ait été observé que dans un seul sondage, il traduit néanmoins l’importance de l’établissement religieux.

6Enfin, l’étude du bâti réalisée par le cabinet d’architectes en charge du projet de rénovation de l’église montre que des incertitudes quant au phasage de l’édifice demeurent. Les observations très partielles des fondations de l’église n’ont apporté que très peu d’éléments complémentaires. Le mur gouttereau nord est érigé au xvie s. sur un épais massif de fondations débordant, qui a par la suite été perturbé par l’installation de sépultures en fosse. Le mur sud du chevet, daté du xiie s., est lui aussi érigé sur des fondations débordantes de facture assez semblable, qui pourraient avoir été établies en deux temps. Enfin, le mur oriental du chevet plat, repris au xve s., semble s’appuyer sur un massif construit d’orientation différente, constituant peut-être les vestiges d’un bâtiment antérieur.

Consac, abords de l’église Saint-Pierre, cliché montrant la coupe sud/nord au-dessus de la sépulture SEP 119.

Consac, abords de l’église Saint-Pierre, cliché montrant la coupe sud/nord au-dessus de la sépulture SEP 119.

Cl. M. Lebreton, SAD 17

Haut de page

Table des illustrations

Titre Consac, abords de l’église Saint-Pierre, cliché montrant la coupe sud/nord au-dessus de la sépulture SEP 119.
Crédits Cl. M. Lebreton, SAD 17
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25118/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 693k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Trézéguet, « Consac (Charente-Maritime). Abords de l’église Saint-Pierre »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 270-271.

Référence électronique

Céline Trézéguet, « Consac (Charente-Maritime). Abords de l’église Saint-Pierre » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25118

Haut de page

Auteur

Céline Trézéguet

département de la Charente-Maritime, service départemental d’archéologie

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Céline Trézéguet

département de la Charente-Maritime, service départemental d’archéologie

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals