Navigation – Sitemap

HauptseiteNuméros49Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainJarnages (Creuse). Place de l’Église

Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Jarnages (Creuse). Place de l’Église

Grabungsleiter: François Capron
p. 277

Volltext

1Un projet d’aménagement d’une halle sur la place de l’église à Jarnages (Creuse) a motivé une opération de diagnostic archéologique. Les quatre tranchées du diagnostic ont été implantées sur une emprise globale de projet de 1 000 m². Elles apportent des renseignements sur l’édifice religieux et ses abords.

2Les vestiges les plus anciens sont attribués à la période médiévale. Vraisemblablement au xiie s., un premier état de l’église est construit. L’ensemble funéraire qui le borde a été reconnu au sud. Parmi les neuf sépultures identifiées, deux se dégagent de l’ensemble. L’une est installée dans un creusement anthropomorphe (donc potentiellement ancienne), l’autre contenait une bouteille d’eau bénite (céramique attribuable avec précaution aux xve-xvie s.).

3À la fin du Moyen Âge ou au début de la période moderne, entre le xve et le xviie s., un puissant fossé est creusé au long du mur de l’église. La largeur de ce fossé varie de 6,30 m à 9,50 m. Sa profondeur conservée est de 2,20 m. Sa construction résulte de la volonté de mettre en défense l’église. Cette phase de fortification avait été observée antérieurement sur les maçonneries du chevet de l’édifice. L’usage du fossé semble être de courte durée.

4Dans le comblement de ce fossé et sur le reste de l’emprise diagnostiquée, des sépultures sont implantées durant l’époque moderne. Dans les ouvertures du diagnostic, ce sont 52 tombes qui ont été repérées. Les pratiques funéraires sont caractéristiques de cette période : entre autres, types de sépultures et mobilier déposé avec les défunts.

5Les sources écrites nous renseignent sur la date de destruction de ce cimetière : 1776. Un décapage de la place est décidé par la commune en 1862. Les grandes lignes de l’aménagement de cet espace sont posées à cette date. Le résultat en est observable jusqu’à aujourd’hui.

Jarnages, place de l’Église, vestiges mis au jour dans le cadre du diagnostic et restitutions des éléments liés à la mise en défense de l’église par un fossé (période 2 : fin du Moyen Âge/époque moderne).

Jarnages, place de l’Église, vestiges mis au jour dans le cadre du diagnostic et restitutions des éléments liés à la mise en défense de l’église par un fossé (période 2 : fin du Moyen Âge/époque moderne).
Seitenanfang

Abbildungsverzeichnis

Titel Jarnages, place de l’Église, vestiges mis au jour dans le cadre du diagnostic et restitutions des éléments liés à la mise en défense de l’église par un fossé (période 2 : fin du Moyen Âge/époque moderne).
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25146/img-1.jpg
Datei image/jpeg, 409k
Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

François Capron, „Jarnages (Creuse). Place de l’Église“Archéologie médiévale, 49 | 2019, 277.

Online-Version

François Capron, „Jarnages (Creuse). Place de l’Église“ [archäologische Miszelle], Archéologie médiévale [Online], 49 | 2019, Online erschienen am: 03 Februar 2020, abgerufen am 27 September 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/25146; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.25146

Seitenanfang

Autor

François Capron

Inrap

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Grabungsleiter

François Capron

Inrap

Ausgrabung unter der Leitung von diesem Archäologen

Seitenanfang

Urheberrechte

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Seitenanfang
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search