Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Murat (Allier). Parvis de l’église Saint-Nicolas

Responsable d’opération : Franck Chaleat
p. 281-282

Texte intégral

1Le SAPDA a réalisé un diagnostic du 1er au 5 mars 2018, au moyen de trois agents, sur la place du parvis de l’église paroissiale romane Saint-Nicolas, au SE de l’église. Une seule tranchée, longue de 21 m, a été ouverte le long du flanc NO de ladite place (taux d’investigation de 7 % de l’ensemble du parvis).

2En fond de sondage, on peut largement observer le substrat naturel ocre-jaune, de type sableux et gréseux, qui adopte une pente de 3 à 5 % (d’est en ouest). Cette intensification du pendage vers l’ouest s’explique par l’amorce d’un vallon abrupt à l’ouest du parvis. On note dans les niveaux superficiels de voirie l’usage d’une couche de nivellement de sable d’épaisseur plus importante à l’ouest pour égaliser la pente sur l’ensemble de la longueur de la place. Actuellement, le substrat naturel est atteint 22 cm sous la surface en partie orientale, et 60 cm sous la surface en partie ouest. On ne note aucune trace de creusement ou de remblai spécifiquement lié aux travaux de l’église romane. En revanche, directement sur la surface du substrat naturel, le diagnostic a mis en lumière un usage funéraire des lieux qui n’était plus du tout conservé dans la mémoire locale. Sur les 42 m² décapés, un ensemble de 19 tombes a été mis au jour, dont 4 ont été fouillées : les sépultures s’étagent entre les profondeurs de 17 cm et de 70 cm sous la surface actuelle. Toutes montrent un alignement EO et la fouille révèle pour la majorité l’usage de cercueils cloués. Sur la base des quelques éléments de datation récoltés, l’usage cimétérial de cette zone pourrait couvrir toute l’époque moderne ainsi que le xixe s. ; la dernière phase s’accompagne de la mise en place d’un sol de cailloutis nettement dessiné, qui a pu contribuer à l’assainissement de la zone. Sur l’ensemble de cette période, on note la présence d’individus de tous âges (depuis le périnatal jusqu’à l’adulte) et aucun regroupement particulier n’a pu être mis en évidence. Ces niveaux archéologiques sont scellés par deux couches superficielles de nivellement et de pose de la bande de roulement actuelle.

Murat, parvis de l'église Saint-Nicolas, plan général des structures archéologiques mises au jour dans le sondage de diagnostic.

Murat, parvis de l'église Saint-Nicolas, plan général des structures archéologiques mises au jour dans le sondage de diagnostic.

Cl. SAPDA

Haut de page

Table des illustrations

Titre Murat, parvis de l'église Saint-Nicolas, plan général des structures archéologiques mises au jour dans le sondage de diagnostic.
Crédits Cl. SAPDA
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25168/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 428k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Chaleat, « Murat (Allier). Parvis de l’église Saint-Nicolas »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 281-282.

Référence électronique

Franck Chaleat, « Murat (Allier). Parvis de l’église Saint-Nicolas » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 15 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25168

Haut de page

Auteur

Franck Chaleat

service d’archéologie préventive du département de l’Allier [SAPDA]

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Franck Chaleat

service d’archéologie préventive du département de l’Allier [SAPDA]

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals