Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Rives-en-Seine (Seine-Maritime). Abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle

Responsable d’opération : Gilles Deshayes et Aminte Thomann
p. 288-289

Texte intégral

1La mise en place d’un drain destiné à assainir le cloître de l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle – fondée au milieu du viie s. – est à l’origine de la réalisation d’une fouille archéologique préventive dans l’abbatiale, la cour et la galerie nord du cloître, de février à avril 2018. Menée en partenariat avec deux anthropologues de l’Inrap, cette opération de la Made a permis la découverte et l’étude de nombreux vestiges de maçonneries médiévales ainsi que de quelques sépultures.

2Les sondages pratiqués dans le collatéral nord et le bras nord du transept de l’abbatiale ont documenté les grands chantiers de construction ou de réfection de l’édifice aux xie, xiiie, xive et xviie s. mais aussi ceux de l’époque carolingienne (?). La plus remarquable découverte reste celle, sous le collatéral nord, d’une petite cave voûtée du xie s. (?), vide et très bien conservée (« caveau » sans connotation funéraire) : son accès côté cloître fut condamné à l’époque gothique par un mur plein dans lequel une niche murale fut dévolue à la conservation d’un coffre de bois renfermant les restes osseux de « GVRART FLAITEL » (inscription gravée sur une plaque de plomb). Il pourrait s’agir de Gérard Flaitel, chevalier normand proche du duc Robert le Magnifique avec lequel il partit en pèlerinage en Terre Sainte ; il en revint avec une relique du doigt de saint Étienne dont il fit don à l’abbaye Saint-Wandrille avant de s’y retirer et d’y finir sa vie comme religieux bénédictin (recherches historiques de Jacques Le Maho et frère Pascal Pradié). Cette obstruction du caveau fut sans doute suivie du percement de sa voûte, puis du scellement de l’orifice par un imposant bloc de pierre.

3Les étroites tranchées pratiquées dans le préau (cour du cloître) ont révélé une partie du plan des maçonneries d’une fontaine ou d’un lavabo attribuable au xie ou xiie s. (?).

4La fouille de l’une des travées de la galerie nord du cloître, contre le mur sud du réfectoire, a fourni une remarquable densité de vestiges maçonnés, sédimentaires et funéraires. Les chantiers de construction renseignés concernent probablement l’époque carolingienne (mur épais renfermant le négatif d’une pièce de bois verticale), l’époque romane (fondation du mur sud du réfectoire) et l’époque gothique (mur sud de la galerie du xive s., plus étroite que celle – actuelle – de la galerie du xvie s.). Les investigations ont également permis l’identification de sept sépultures ; quatre d’entre elles, intégralement fouillées, peuvent être attribuées aux xvie (pour l’une d’entre elles) et xviiie s. (pour les trois autres). Deux des trois individus les plus récents sont identifiés par les pierres tombales conservées en place et par les archives du monastère : il s’agit de dom Laurent Carrel († 1730) et dom Pierre Esnot († 1734), religieux bénédictins de la congrégation de Saint-Maur. La sépulture de Laurent Carrel se distingue des autres par la conservation exceptionnelle de la capuche et d’importants lambeaux de son vêtement funéraire. Deux autres sépultures ont, quant à elles, livré les restes de deux paires de chaussures différentes dont les semelles associent le cuir et le liège.

5La fouille a également apporté son lot de mobilier architectural remarquable, glané dans divers remblais, en particulier du lapidaire ouvragé carolingien et roman ainsi que des carreaux de pavement de l’époque gothique, monochromes ou estampés bicolores.

Rives-en-Seine, abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle, caveau voûté et niche murale renfermant les restes osseux supposés de Gérard Flaitel.

Rives-en-Seine, abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle, caveau voûté et niche murale renfermant les restes osseux supposés de Gérard Flaitel.

Cl. G. Deshayes

Haut de page

Table des illustrations

Titre Rives-en-Seine, abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle, caveau voûté et niche murale renfermant les restes osseux supposés de Gérard Flaitel.
Crédits Cl. G. Deshayes
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25194/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Deshayes et Aminte Thomann, « Rives-en-Seine (Seine-Maritime). Abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 288-289.

Référence électronique

Gilles Deshayes, Aminte Thomann, « Rives-en-Seine (Seine-Maritime). Abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25194

Haut de page

Auteurs

Gilles Deshayes

Mission archéologique départementale de l’Eure

Articles du même auteur

Aminte Thomann

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Gilles Deshayes

Mission archéologique départementale de l’Eure

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Aminte Thomann

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals