Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2018
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Sainte-Anne (Loir-et-Cher). Cimetière communal

Responsable d’opération : Jérôme Livet
p. 292-293

Texte intégral

1Le projet d’agrandissement du cimetière communal de Sainte-Anne (Loir-et-Cher) a entraîné la prescription de deux diagnostics aux abords directs de l’aire sépulcrale. Celle-ci est aujourd’hui déconnectée de l’église éponyme, vestige d’un ancien prieuré-cure datant du xie ou xiie s. Les deux sont toutefois distantes de moins de 25 m.

2La première intervention, réalisée par Philippe Blanchard (Inrap) en 2017, a permis de découvrir une trentaine de sépultures modernes contre le mur occidental du prieuré. La seconde, menée l’année suivante, a porté sur la frange méridionale de la parcelle le bordant au nord. De faible emprise, inférieure à 49 m², l’opération a révélé l’existence d’un fossé lié à l’église. Ce fossé se développe à une dizaine de mètres au sud du bâtiment de culte. Parallèle au mur gouttereau, il s’infléchit de près de 90° vers le nord, une fois le chevet passé. Son géoréférencement sur le cadastre de 1811 autorise par ailleurs à le prolonger vers l’ouest, au-delà du chemin d’accès à l’église (fig. 1). Une fine parcelle longiligne en eau, se déployant en miroir du fossé, figure en effet sur l’ancien plan. Cette parcelle s’oriente initialement selon un axe ESE – ONO avant de bifurquer brusquement à l’ouest, vers le NNO. Il n’en subsiste dans le paysage actuel qu’une mare large de près de 7 m, conservée au plus près de l’emprise du diagnostic. Le fossé mis au jour par le diagnostic et la parcelle en eau du cadastre de 1811 constituent alors trois côtés d’un enclos rectangulaire enserrant l’église et les bâtiments adjacents. La datation de cet enclos n’est pas assurée ; les éléments céramiques retrouvés dans son comblement correspondent essentiellement à des fragments de tuiles plates à crochet modernes. L’absence de corrélation entre le fossé et une limite parcellaire récente suggère cependant une utilisation ancienne. L’inventaire des mentions d’enclos ecclésiaux (appelé également « cimetière habité »), effectué par Élizabeth Zadora-Rio en 1990 à l’occasion d’une étude de la topographie des lieux d’asile dans les campagnes médiévales, toutes contenues, pour la Touraine et l’Anjou, entre les xe et xiiie s., renforce cette impression.

3L’enclos reconnu à Sainte-Anne, dont la limite nord n’est que supposée, couvrirait une superficie d’au moins 5 000 m². Il pourrait donc appartenir au deuxième groupe défini par É. Zadora-Rio, à savoir ceux « dont les sources écrites indiquent qu’ils abritaient un habitat permanent », ou au troisième, majoritairement constitué de sites fortifiés tel l’ancien prieuré de Louans en Indre-et-Loire.

4Il est intéressant de noter que, dans le Sud-Ouest de la France, le rôle joué par les enclos ecclésiaux (sagreres) dans la formation d’habitats groupés, bien illustré par les sources écrites, semble avoir été déterminant. Cela ne paraît pas être le cas à Sainte-Anne où, tant au travers de la carte archéologique que du cadastre ancien, l’habitat s’avère dispersé ; l’influence du prieuré dans le développement du village apparaît donc faible.

Sainte-Anne, cimetière communal. Positionnement du fossé sur le cadastre de 1811.

Sainte-Anne, cimetière communal. Positionnement du fossé sur le cadastre de 1811.

DAO B. Marsollier, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Sainte-Anne, cimetière communal. Positionnement du fossé sur le cadastre de 1811.
Crédits DAO B. Marsollier, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/25209/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Livet, « Sainte-Anne (Loir-et-Cher). Cimetière communal »Archéologie médiévale, 49 | 2019, 292-293.

Référence électronique

Jérôme Livet, « Sainte-Anne (Loir-et-Cher). Cimetière communal » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 03 février 2020, consulté le 12 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/25209

Haut de page

Auteur

Jérôme Livet

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jérôme Livet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals