Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainLe Neubourg (Eure). Vieux château...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Le Neubourg (Eure). Vieux château du Neubourg

Responsable d’opération : Fabien Briand
p. 313

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Archeodunum

Texte intégral

1L’étude archéologique préalable menée au château du Neubourg s’est inscrite dans une dynamique de diagnostic architectural nécessaire à la définition d’un programme de restauration du monument. L’analyse du bâti, peu invasive, s’est accompagnée d’une étude documentaire (Adrien Dubois) et d’une prospection géophysique sur les abords extérieurs (Analyse GC). L’intervention a également intégré la surveillance de sondages géotechniques ponctuels. De cette étude, il ressort que les élévations château appartiennent à différentes phases de construction et de modifications comprises entre le xiiie et le xixe s. Au xiiie s., le château possède une enceinte protégée par de puissants fossés et un donjon quadrangulaire servant de châtelet d’entrée depuis la ville. Le site castral apparaît sur des vues du xviiie s., sans doute relativement fidèles à la réalité du moment. Dans l’enceinte castrale, la salle d’apparat du xiiie s. est toujours préservée. Haut lieu de représentation du pouvoir seigneurial, elle était accessible par un degré extérieur situé au-devant d’une porte encore visible au premier étage de la façade sud du bâtiment principal. Par la suite, aux xive et xve s., le château subit de nombreuses transformations auxquelles appartiennent, entre autres, la tour en fer à cheval (tronçon nord de l’enceinte), les parties hautes sur mâchicoulis de l’enceinte ainsi que la « Maison-Neuve » (logis en pan de bois édifié dans la partie occidentale de la cour, dans le prolongement de salle du xiiie s.). Ces remaniements ont logiquement affecté la grande salle (destruction de son pignon oriental, reprise de sa charpente, création de nouveaux accès…) et l’on peut imaginer que plusieurs bâtiments ont été détruits dans cette zone de l’enceinte. Durant l’époque moderne, le château est doté sur le front nord d’un second châtelet d’entrée. Les observations archéologiques ont démontré qu’il est venu s’appuyer sur une construction préexistante (probable porterie ou bâtiment accolé à l’enceinte médiévale). Les accès de la « Maison-Neuve » sont retouchés, tout comme vraisemblablement ses intérieurs. Cette période a également connu la destruction d’une grande partie du château lors de travaux d’urbanisme. Si l’on considère les documents anciens, la forteresse est alors amputée d’au moins les deux tiers de sa surface. Les résultats de la prospection géophysique ont démontré la présence, sur la place actuelle du château, de vestiges bâtis conservés, parfois à des profondeurs importantes, sous l’actuel pavage. Enfin, entre les xviiie et xxe s., les vestiges du château sont à nouveau fortement remaniés. Des appartements sont notamment installés dans la grande salle médiévale, engendrant une modification importante de sa façade SE, en plus de la création d’un escalier droit contre son pignon oriental. Le logis à pans de bois (« Maison Neuve ») n’est pas épargné : deux nouveaux escaliers sont implantés dans le bâtiment. Enfin, les intérieurs de la tour en fer à cheval sont largement transformés (percement de grandes fenêtres, insertion de nouveaux planchers, etc.).

Vieux château du Neubourg, vue de la façade sud de la grande salle médiévale, largement remaniée au xixe s.

Vieux château du Neubourg, vue de la façade sud de la grande salle médiévale, largement remaniée au xixe s.

Cl. F. Briand

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vieux château du Neubourg, vue de la façade sud de la grande salle médiévale, largement remaniée au xixe s.
Crédits Cl. F. Briand
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/34813/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 657k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabien Briand, « Le Neubourg (Eure). Vieux château du Neubourg »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 313.

Référence électronique

Fabien Briand, « Le Neubourg (Eure). Vieux château du Neubourg » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 28 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/34813 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.34813

Haut de page

Auteur

Fabien Briand

Archeodunum

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Fabien Briand

Archeodunum

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search