Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainOttrott (Bas-Rhin). Château de Lu...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Ottrott (Bas-Rhin). Château de Lutzelbourg

Responsable d’opération : Pierre Parsy
Notice rédigée avec Dorian Roche
p. 314

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Association des Amis des Châteaux d’Ottrott

Texte intégral

1Le complexe castral d’Ottrott comprend les ruines des châteaux de Rathsamhausen et de Lutzelbourg, situées de part et d’autre d’un premier château, le Vieux Lutzelbourg. Ce premier château, daté des xie-xiie s., fut révélé, entre 1981 et 1985, par les fouilles de la plateforme centrale. Les bases d’un donjon circulaire accolé à un logis seigneurial, en sont les éléments les plus marquants.

2À l’ouest du Vieux Lutzelbourg, le château de Rathsamhausen est composé de diverses parties, dont certaines datent du xiie s. (donjon-palais), du xiiie s. (donjon circulaire) ou du xve s. (fausses braies et barbacane liées au développement de l’artillerie à poudre).

3À l’est du Vieux Lutzelbourg, se dresse le château de Lutzelbourg. Les parties constitutives de la forteresse sont datées entre le milieu du xiiie s. (donjon circulaire, remparts et logis sud) et le xve s. (logis adossé au rempart nord, fausses braies et barbacane).

4Entre 1967 et 2001, des fouilles ont été entreprises sur le site des châteaux d’Ottrott (dir. Danielle Fevre, Joëlle Burnouf, Charles-Laurent Salch) ; elles se sont alors concentrées sur le Vieux Lutzelbourg et le Rathsamhausen.

5En 2018, l’association des Amis des Châteaux d’Ottrott a effectué un sondage archéologique préalablement à la réfection de la rampe d’accès du château de Lutzelbourg. Ce sondage a permis de dégager une partie de l’arche du passage établi sous la rampe et aujourd’hui partiellement muré. Ce passage reliait la barbacane à l’esplanade sud du château.

6Le mobilier découvert est assez conséquent pour une aussi petite zone de fouille. Il est constitué d’une quantité importante de pierres (en grès et en poudingue de type Sainte-Odile) et de tuiles. Deux fragments d’un chéneau brisé et un probable élément de porte avec la trace d’un verrou ont été identifiés. Les autres pierres retrouvées proviennent du mur de la rampe (parement et blocage). Les fragments de tuiles sont de nature diverse. On retrouve, par exemple, des tuiles de type Biberschwanz (c’est-à-dire des tuiles rouges plates, à l’extrémité arrondie, munies d’un crochet et de cannelures faites au doigt), ainsi que des tuiles convexes rouges ou jaunes. On retrouve également des objets ferreux, des fragments de verre, ainsi qu’une quantité importante d’ossements animaux (équidés en majorité). Le reste du mobilier archéologique se compose de nombreux tessons de céramique, datant de la fin du Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine. Il s’agit en grande partie de céramiques communes telles que des assiettes, des pots, des caquelons. Il faut aussi souligner l’existence de quelques morceaux de carreaux de kachelofe, dont l’un, avec glaçure au manganèse, porte un angelot en écoinçon. Ce motif est identique aux angelots d’un carreau de poêle représentant saint Pierre, daté de la fin du xviie s. et conservé au Musée historique de Strasbourg.

7Enfin, le sondage a mis au jour une importante structure faite d’un muret en blocs de grès équarris, liés par une quantité importante de mortier, et sur lequel repose une sablière basse incendiée. Ce muret, situé juste devant le passage muré (sous la rampe), atteste la présence d’un bâtiment dans la barbacane. De futures campagnes archéologiques devraient permettre de dégager le reste des vestiges pour mieux en comprendre la chronologie et la fonction.

Vue aérienne du château de Lutzelbourg (2020).

Vue aérienne du château de Lutzelbourg (2020).

Cl. E. Fritsch ©AmChOtt

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vue aérienne du château de Lutzelbourg (2020).
Crédits Cl. E. Fritsch ©AmChOtt
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/34823/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Parsy et Dorian Roche, « Ottrott (Bas-Rhin). Château de Lutzelbourg »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 314.

Référence électronique

Pierre Parsy, Dorian Roche, « Ottrott (Bas-Rhin). Château de Lutzelbourg » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 13 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/34823 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.34823

Haut de page

Auteurs

Pierre Parsy

Association des amis des châteaux d’Ottrott

Dorian Roche

Association des amis des châteaux d’Ottrott

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Pierre Parsy

Association des amis des châteaux d’Ottrott

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search