Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainOttrott (Bas-Rhin). Château de Ra...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Ottrott (Bas-Rhin). Château de Ratsamhausen

Responsable d’opération : Jacky Koch
p. 314-315

Entrées d’index

Année de l'opération :

2019

Numéro d’opération :

17128

Nature de l'opération :

fouille préventive, archéologie du bâti
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Archéologie Alsace

Texte intégral

1Le chantier de restauration de la tour-maîtresse circulaire du château de « Ratsamhausen », historiquement « Hinterlützelburg », a été accompagné par une opération d’archéologie du bâti. L’édifice est conservé sur la totalité de sa hauteur, fait relativement exceptionnel en Alsace. La tour est bâtie selon le modèle germanique du Bergfried, caractérisé par l’étroitesse des volumes intérieurs ainsi que par l’absence d’éléments de confort. La fonction du bâtiment était essentiellement ostentatoire et défensive.

2La grande acquisition de cette intervention est liée à la documentation systématique des marques lapidaires visibles sur les bossages de l’édifice. Hormis la paroi occidentale érodée par les intempéries, l’ouvrage livre une vingtaine de signes, dont la fréquence est très variable. Ces symboles ne sont pas présents systématiquement : ils constituent entre un tiers et la moitié des blocs mis en œuvre. Trois d’entre eux représentent le tiers des occurrences constatées. De plus, une césure dans la répartition des marques se constate entre les deux moitiés du monument (en partie supérieure seuls deux signes apparaissent).

3Sur le plan défensif, l’édifice a été construit pour faire face à une autre tour distante de 30 m à l’est, puisque Ratsamhausen résulte du partage d’un site antérieur. Ne protégeant pas de constructions par sa masse, l’ouvrage était en revanche équipé pour la défense active, avec une galerie accrochée sur le flanc et un hourd sommital (dont il subsiste différents supports et ancrages). La datation de cette tour est à situer dans le xiiie s., second tiers probablement. Sa forme générale est analogue aux ouvrages circulaires édifiés à partir de la fin de la seconde décennie du siècle comme Pflixbourg, puis Kaysersberg. Le gabarit et le format des blocs à bossage présentent des similitudes avec les constructions alsaciennes attribuées aux années 1220/1250 (Guirbaden, Landsberg). Les aménagements architecturaux, réduits au minimum (entrée et fentes d’éclairages), démontrent une proximité architecturale avec la tour de Frankenbourg. Le système de galerie existe à l’Ortenbourg (1262/1265), ou encore en Suisse, à Cagliatscha (1265d). La tour de Ratsamhausen apparaissait probablement comme une innovation au moment de son édification. Aucune source historique n’indique d’événement ayant un lien avec sa construction, toute référence écrite au site étant inconnue pour le xiiie s.

4La tour ne subit pas de transformations fondamentales durant le Moyen Âge. Des traces de chantier détectées à divers niveaux, notamment des ancrages de boulin, appartiennent à la phase de reconstruction de la fin du xixe s.

Ottrott, château de Ratsamhausen, coupe N-S de la tour.

Ottrott, château de Ratsamhausen, coupe N-S de la tour.

DAO J. Koch, Archéologie Alsace

Haut de page

Table des illustrations

Titre Ottrott, château de Ratsamhausen, coupe N-S de la tour.
Crédits DAO J. Koch, Archéologie Alsace
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/34858/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 195k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacky Koch, « Ottrott (Bas-Rhin). Château de Ratsamhausen »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 314-315.

Référence électronique

Jacky Koch, « Ottrott (Bas-Rhin). Château de Ratsamhausen » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 20 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/34858 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.34858

Haut de page

Auteur

Jacky Koch

Archéologie Alsace

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jacky Koch

Archéologie Alsace

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search