Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 1. – Opérations de terrainLa Roche-Maurice (Finistère). Châ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

La Roche-Maurice (Finistère). Château de Roc’h Morvan, enceinte basse

Ronan Perennec
p. 318

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Conseil départemental du Finistère, Centre départemental de l’archéologie

Texte intégral

1Les modalités d’implantation du premier château sont aujourd’hui mieux connues, même si la fouille n’a pu mettre en évidence que très peu de témoins de cette époque. Une analyse C a fourni l’intervalle 978-1027 (laboratoire CIRAM) pour les vestiges d’un angle de courtines et d’un fragment de sol associé. Cette datation précoce conforte l’hypothèse d’une fondation au xie s. par le vicomte de Cornouaille Morvan et qui avait été émise par P. Kernévez (UBO Quimper), à partir de la toponymie et du contexte historique.

2Au vu des données dont nous disposons sur les enceintes hautes et basses du site, l’emprise initiale de la fortification primitive était, semble-t-il, déjà globalement la même que celle du bas Moyen Âge.

3La poursuite de la fouille à l’intérieur de l’enceinte a permis la découverte d’une citerne, accolée à la courtine nord. Par ailleurs, la datation des bâtiments internes et de leur extension au xive s., a pu être précisée.

4L’évolution de la forteresse du début du xvie s. est aussi désormais mieux connue. La tour d’artillerie située à l’angle SE a pu être dégagée en intégralité. Malgré son diamètre de 16 m, les volumes intérieurs restent très contraints, du fait de l’épaisseur des murs (entre 4,40 m et 4,60 m en général, mais pouvant parfois atteindre jusqu’à 5,55 m). Le parti pris de construction, ostentatoire, a fait appel massivement à la pierre de taille, pour la première fois sur le site. Les parements internes et externes sont construits à carreaux et boutisses en schiste et parfaitement taillés. Le liant mis en œuvre est une argile jaune assez plastique. Le blocage interne est constitué de grandes pierres disposées de façon radiante, du centre de la tour vers les parements, sans liaisons entre elles. Ce choix devait sans doute permettre d’accélérer drastiquement le temps de construction. Mais peut-être aussi était-il motivé par l’obtention d’une certaine souplesse de l’appareil, pour lui permettre de mieux encaisser les tirs d’artillerie.

5La courtine orientale a fait l’objet de travaux assez conséquents à ce moment, et sa base a été renforcée.

6À l’ouest, sous le donjon, les bâtiments reconstruits au xvie s., parfois sur un bâti médiéval qui demeure étudier, ont été partiellement examinés. Le pignon occidental d’un édifice, anciennement plaqué sur la paroi rocheuse et sous l’enceinte haute, a été décalé vers l’est lors de ces reconstructions. Cela a permis la création d’un chemin entre la falaise et le pignon.

7La compréhension de ces espaces est encore lacunaire. Ces bâtiments sont incendiés et détruits pendant les guerres de la Ligue, à la fin du xvie s. Mais une deuxième phase de destruction, liée aux ordres de démantèlement donnés par le roi sur les forteresses du vicomte de Rohan, a pu également avoir lieu au début du xviie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ronan Perennec, « La Roche-Maurice (Finistère). Château de Roc’h Morvan, enceinte basse »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 318.

Référence électronique

Ronan Perennec, « La Roche-Maurice (Finistère). Château de Roc’h Morvan, enceinte basse » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 23 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/34908 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.34908

Haut de page

Auteur

Ronan Perennec

Conseil départemental du Finistère

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search