Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III. 2. – ProspectionsDordives (Loiret). Château de Mez...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 2. – Prospections

Dordives (Loiret). Château de Mez-le-Maréchal

Responsable d’opération : Michel Piechaczyk
p. 330-331

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Les Amis du Mez

Texte intégral

1Remarquable monument médiéval composite au sein de son domaine naturel, le château de Mez-le-Maréchal est implanté le long de la voie romaine d’Orléans à Sens, dans un contexte hydrographique choisi dès le xiie s. Ce site, resté dans le domaine privé depuis sa construction, fut inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1940. Aucun chercheur n’a pu mener d’études approfondies avant aujourd’hui, tant sur le plan archéologique qu’architectural. Depuis 2016, Florian Renucci, nouveau propriétaire, a initié une ouverture au public du monument et accueille une équipe de chercheurs pour l’étude architecturale et environnementale.

2La tour-maîtresse de la seconde moitié du xiie s., attribuée à Robert III Clément, offre des vestiges sur plus de 16 m de hauteur, avec des aménagements résidentiels étagés, surmontés d’un niveau daté du xiiie s. L’enceinte carrée, du début du xiiie s. et contemporaine de celle du château du Louvre, est attribuée à Henri Clément, maréchal et conseiller militaire de Philippe-Auguste. Elle est parfaitement conservée sur tout son périmètre. Ses dimensions intérieures sont de 60 m sur 60 m. Les quatre tours d’angle ont un diamètre variant de 8 m à 8,60 m. Deux d’entre elles possèdent encore leurs voûtes d’arêtes du deuxième niveau. La totalité des d’archères est encore présente sur les deux niveaux. Tours et courtines reposent sur une fondation talutée formée de gros modules taillés présentant un fruit de huit degrés.

3Les deux tours (T5 et T6) encadrant la porte d’entrée du château ont conservé toute leur hauteur. Si leur appareil extérieur est remarquable par l’homogénéité des moellons de calcaire de Souppes (moyens et petits modules assisés par séquences horizontales marquant les phases du chantier et le placement des archères), il n’en est pas de même pour le parement côté cour. En effet, celui-ci est formé d’éléments plus petits et de nature variée et locale : calcaire de Souppes, craie, silex et poudingue. Le troisième niveau, disparu, devait être planchéié, couronné de créneaux et coiffé d’une toiture en poivrière.

4Le volume du deuxième niveau des tours ne fait qu’un avec la chambre de herse desservant aussi l’assommoir. La montée à cet étage sur plancher se fait par un unique escalier en vis situé dans l’épaisseur du mur de la tour est (T6). Les vestiges du passage de l’escalier vers le chemin de ronde à l’est ont disparu. En revanche, dans la tour ouest (T5), au niveau 2, la porte d’accès vers le chemin de ronde ouest a été mise au jour.

5La porte centrale est surmontée de deux arcs brisés, finement taillés, séparés par l’assommoir et la rainure de la herse.

6La première tranche de relevés des micros-reliefs, au SE du château, permet de constituer la première étape d’un modèle numérique de terrain (MNT) imageant les aménagements des douves, de la contrescarpe et les traces de l’ancien lit de la rivière des Ardouses.

7L’étude des blocs lapidaires hors contexte révèle les techniques de taille des xiie et xiiie s. et autorise une première approche de l’architecture disparue.

Dordives, vue générale du château du Mez.

Dordives, vue générale du château du Mez.

Cl. ADM

Haut de page

Table des illustrations

Titre Dordives, vue générale du château du Mez.
Crédits Cl. ADM
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/35103/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 293k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Piechaczyk, « Dordives (Loiret). Château de Mez-le-Maréchal »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 330-331.

Référence électronique

Michel Piechaczyk, « Dordives (Loiret). Château de Mez-le-Maréchal » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 01 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/35103 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.35103

Haut de page

Auteur

Michel Piechaczyk

bénévole

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Michel Piechaczyk

bénévole

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search