Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainMousson (Meurthe-et-Moselle). Égl...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Mousson (Meurthe-et-Moselle). Église dite des Templiers

Responsable d’opération : Jean-Denis Laffite
p. 268-269

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : SRA Lorraine

Texte intégral

1Les sondages ont été effectués dans l’église ruinée dite des Templiers, sur 260 m2 prescrits à l’occasion d’une restauration des Monuments historiques. La butte fortifiée de Mousson dominant le val de Moselle a livré par le passé des vestiges importants, notamment de la période médiévale, du fait de son passé de seigneurie dépendant des comtes de Bar. L’édifice situé dans le bourg castral présente la particularité d’un chevet intégré au tracé de l’enceinte du xiiie s. Édifiée en contrebas du château, cette église est remarquable par la singularité de son plan, ses vestiges datés du dernier quart du xiie s., et ses décorations romanes tardives. Elle semble abandonnée dès le xviie s., suite aux destructions de la guerre de Trente Ans, et lors du démantèlement de la forteresse vers 1636. Cinq sondages couvrant 64 m2 ont été répartis dans l’espace du transept et de la nef, d’environ 120 m2. Le sol médiéval de travaux est présent à environ 0,5 m sous les niveaux d’époque moderne en relation avec l’occupation en tant qu’habitat de l’édifice religieux abandonné. Peu de mobilier a été récolté dans cet horizon des xiie-xiiie s., constitué par des lits de chaux et de sable, mêlés d’éclats de taille de pierre blanche de Norroy employée pour le lapidaire. Le sol construit de l’église a disparu, mais quelques fragments de carreaux de pavement ont été recueillis dans l’horizon postérieur. La base des piliers qui ouvrent le chœur a pu être mise au jour. Un des piliers disparus de la façade occidentale est présent sous la terre végétale. Neuf seuils ont été identifiés, associables, suivant leur cote d’apparition, aux époques médiévale ou moderne. Sous les piliers xiie-xiiie s., deux fondations préservées sont apparues comme des éléments de murs antérieurs à l’édifice encore en élévation. Celles-ci pourraient appartenir à une chapelle primitive, semblable par son plan à la chapelle castrale. Une habitation a été installée au cours des xviie s. et xviiie s. dans l’ancienne église, après le cloisonnement de son espace interne. Une petite cave qui perce le niveau médiéval et un âtre postérieur ont été repérés. Le fond de cave atteint, vers 1,5 m, un niveau détritique qui remonte à La Tène D1-2 (datation céramique). Une grande cave a été creusée sur le tiers intérieur NE, probablement au xixe s. Elle est comblée par l’incendie de la maison lors des bombardements d’août 1944. La chapelle SO a été occupée par un poste de tir militaire en 1917-1918. Cette opération apporte des précisions d’un grand intérêt pour la connaissance de l’histoire architecturale de cet édifice religieux et sur sa mutation à l’époque moderne et contemporaine. La présence de niveaux médiévaux conservés sous la ruine en élévation, ainsi que ceux de la fin de l’âge du fer préservés, est remarquable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Denis Laffite, « Mousson (Meurthe-et-Moselle). Église dite des Templiers »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 268-269.

Référence électronique

Jean-Denis Laffite, « Mousson (Meurthe-et-Moselle). Église dite des Templiers » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 19 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/35533 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.35533

Haut de page

Auteur

Jean-Denis Laffite

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Denis Laffite

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search