Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainPerpignan (Pyrénées-Orientales). ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Perpignan (Pyrénées-Orientales). Saint-Jean-le-Vieux

Responsable d’opération : Nicolas Guinaudeau
p. 271

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Sarl ACTER

Texte intégral

1Un sondage a été mené dans le bas-côté sud de l’église Saint-Jean-le-Vieux dans le cadre d’une étude du bâti menée sur l’ensemble de l’édifice actuel construit entre la fin du xie et la première moitié du xiiie s. Cette intervention a permis l’étude de vestiges bâtis médiévaux et d’aménagements plus récents. Les données recueillies complètent les informations acquises lors des interventions archéologiques antérieures menées dans l’édifice depuis la fin du xixe s.

2Les données acquises au cours de l’opération démontrent une occupation du site depuis le Moyen Âge central jusqu’à la période contemporaine. La construction du mur gouttereau sud est intervenue durant la seconde moitié du xiie s. voire au tournant du xiiie s. au regard de la datation des sculptures du portail méridional réalisé en marbre de Céret. Le mur gouttereau sud vient s’appuyer contre une maçonnerie préexistante correspondant à la fondation du portail roman de Notre-Dame-dels-Correchs, aménagé dans le mur oriental du bas-côté sud et attribué stylistiquement au xiie s.

3L’espace sondé est réaménagé au début de la période moderne, une grande arcade étant mise en place entre le bas-côté sud et une chapelle attribuée au xve ou xvie s. L’ouverture de ce passage s’accompagne de la pose de nouveaux sols (calade en petits galets dans la chapelle, sols en brique dans le bas-côté sud). Ce passage est ensuite obturé par une maçonnerie faite de briques et de galets qui, compte tenu de sa mise en œuvre particulière, pourrait remonter au xviie ou xviiie s. Une porte de faible largeur est aménagée à son extrémité est, mais celle-ci est bouchée dans un second temps. Une structure de plan quadrangulaire très détériorée, aménagée contre le parement nord du mur séparant l’ancienne chapelle du bas-côté sud, a été partiellement dégagée. Si son plan et ses dimensions incitent à l’identifier comme un ancien caveau, la fouille de son espace intérieur n’a révélé ni sépulture ni réduction.

4Des travaux d’envergure sont menés dans le bas-côté sud de l’église Saint-Jean-le-Vieux entre 1951 et 1955 sous la direction de Sylvain Stym-Popper. Le pilier ouest de l’arcade est repris en pierres de taille de Baixas, alors que le portail Notre-Dame-dels-Correchs en grès rouge est restauré. La pose du sol actuel en brique au-dessus d’une dalle en béton après un décaissement préalable marque la fin de cette phase de travaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Guinaudeau, « Perpignan (Pyrénées-Orientales). Saint-Jean-le-Vieux »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 271.

Référence électronique

Nicolas Guinaudeau, « Perpignan (Pyrénées-Orientales). Saint-Jean-le-Vieux » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 25 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/35573 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.35573

Haut de page

Auteur

Nicolas Guinaudeau

Sarl ACTER

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Guinaudeau

Sarl ACTER

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search