Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainSaint-Agnant (Charente-Maritime)....

Chronique des fouilles médiévales en France en 2019
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Saint-Agnant (Charente-Maritime). Prieuré de Montierneuf, 1 rue du Gros Chêne

Responsable d’opération : Catherine Vacher
p. 276

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Texte intégral

1Le diagnostic réalisé rue du Gros Chêne à Saint-Agnant a permis de se pencher sur l’histoire du prieuré de Montierneuf dans sa partie sud, la moins documentée, car la moins visible. Néanmoins, c’est dans les parcelles 71 et 72 que se situent une grande partie des vestiges, notamment la presque totalité de l’église du prieuré. Le mur nord de cette construction romane constitue la limite de propriété et est relativement bien conservé. Il a fait l’objet d’un relevé en photogrammétrie. Des travaux réalisés par le propriétaire voisin, dans la parcelle 304, ont mis au jour, derrière les fondations du chevet plat, une maçonnerie hémicirculaire qui pourrait appartenir à un chevet antérieur. Dans ce schéma, le chevet plat serait alors contemporain de la chapelle gothique nord, dont des vestiges subsistent en élévation, et d’une possible chapelle symétrique au sud. Les vestiges de cette dernière apparaissent peut-être sur le cadastre de 1824 et sont en lien avec la maçonnerie vue lors du diagnostic de 2019. Ceci reste hypothétique.

2Les observations ponctuelles réalisées par le propriétaire lors de différents travaux de réhabilitation dans son habitation et le levé topographique des vestiges confirment l’existence, dans le bâti actuel, de vestiges non négligeables du transept sud et d’une partie du logis sud, notamment un pilier et une baie en plein cintre. Un ensemble de caves sous cette habitation mériterait aussi une étude approfondie pour permettre une meilleure compréhension des vestiges.

3Une prospection électrique réalisée dans les années 1996/98 par l’université de La Rochelle confirme la poursuite du bâtiment sud jusqu’à la limite de propriété le long de la rue du Gros Chêne. Ce bâtiment, avec contreforts, serait long de 41 m.

4Il se dessine donc un prieuré composé de deux constructions massives localisées dans la continuité des transepts de l’église, le logis nord étant deux fois moins long que le logis sud. L’environnement de ces constructions est très mal connu, notamment au sud où aucun chantier d’envergure n’a été mené et où les vestiges sont arasés.

5Le diagnostic de 2019 apporte des données complémentaires en relative discordance avec ce schéma puisqu’une cave, et donc un bâtiment, se développait vers l’est. La cave mise au jour paraît avoir un plan en T et une ouverture au sud. Seuls, le couloir de l’escalier et le mur du fond ont été mis au jour, les salles latérales n’étant que supposées en raison de la présence d’ouvertures dans les murs est et ouest. Le sol de la cave n’a pas été atteint. Cette cave a peut-être des connexions avec celles situées sous l’habitation actuelle mais, là encore, une étude du bâti reste à faire.

Saint-Agnant, prieuré de Montierneuf, l’extérieur du mur nord de l’église romane.

Saint-Agnant, prieuré de Montierneuf, l’extérieur du mur nord de l’église romane.

C. Vacher, Inrap NA&OM

Haut de page

Table des illustrations

Titre Saint-Agnant, prieuré de Montierneuf, l’extérieur du mur nord de l’église romane.
Crédits C. Vacher, Inrap NA&OM
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/35648/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 646k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Vacher, « Saint-Agnant (Charente-Maritime). Prieuré de Montierneuf, 1 rue du Gros Chêne »Archéologie médiévale, 50 | 2020, 276.

Référence électronique

Catherine Vacher, « Saint-Agnant (Charente-Maritime). Prieuré de Montierneuf, 1 rue du Gros Chêne » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 50 | 2020, mis en ligne le 15 février 2021, consulté le 23 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/35648 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.35648

Haut de page

Auteur

Catherine Vacher

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Catherine Vacher

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search