Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...VII. – Diverses chroniquesVII. 2 – ProspectionsSeclin (Nord). Wattiessart – Rue ...

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
VII. – Diverses chroniques
VII. 2 – Prospections

Seclin (Nord). Wattiessart – Rue du Plouich

Responsable d’opération : Guillaume Lassaunière
p. 309

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

158862
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Ville de Seclin

Texte intégral

1Le hameau de Wattiessart est implanté au sud du territoire de la commune de Seclin. Il est mentionné dans les sources dès 825, date à laquelle les historiens fixent généralement sa fondation. Depuis 2010, divers projets immobiliers programmés le long de la rue du Plouich, axe principal du bourg, ont favorisé les recherches archéologiques sur ce secteur communal réputé pour la présence de nombreux cours d’eau affluents de la Deûle. Cette caractéristique se retrouve d’ailleurs inscrite dans le toponyme même du lieu-dit : « watti » (humide) et « essart » (terrain défriché). C’est donc sans grande surprise que la majorité des découvertes faites ces dernières années font référence à des sections de paléochenaux ou des réseaux denses de fossés drainants. Si les plus anciens systèmes fossoyés remontent au second âge du fer, ils se généralisent aux alentours des viiie-ixs. Pour la fin de la période médiévale, des recherches récentes ont mis en évidence une aire sépulcrale associée à la chapelle Saint-Roch, dont le bénéfice revenait au chapitre Saint-Piat de Seclin. Ce petit édifice, aujourd’hui démoli, et connu seulement par les sources, se situe à quelques encablures d’une ferme flamande du xve s. encore en élévation. Entourée de profonds fossés alimentés par les ruisseaux qui sillonnent le hameau, cette demeure cossue jouxte les principaux gisements archéologiques du haut Moyen Âge de Wattiessart. En ce sens, et au regard de la topographie du site, il reste envisageable qu’elle ait succédé à un habitat fortifié plus ancien.

2C’est dans l’environnement proche de ces deux monuments qu’un diagnostic a été mené en mars 2020 dans le jardin d’un pavillon. La principale découverte est à mettre au crédit d’une importante section de paléochenal aux berges mouvantes. Implanté au fond d’une cuvette naturelle dont le point bas est matérialisé par la rue du Plouich qu’il longeait, ce cours d’eau s’est progressivement rétréci avant d’être canalisé au cours de la période moderne. Reconnu sur plus de 14 m de large, il possédait à l’origine des dimensions bien plus importantes, l’emprise limitée du chantier n’ayant pas permis la reconnaissance de la berge orientale. Une oule globulaire presque complète, typique de la fin de la période carolingienne, a été découverte hors contexte sur la rive primitive du ruisseau. Il s’agit du seul témoin de la période médiévale, les niveaux d’envasement du paléochenal ayant en effet uniquement livré du mobilier de la fin de la période moderne. Au xviiie siècle, la berge occidentale est dotée d’un aménagement réalisé au moyen de moellons de craie et de pieux en bois permettant à la fois de limiter les phénomènes de crue récurrents sur le site et de ménager un passage piéton au sec. Plusieurs fragments de semelles en cuir de cette époque ont d’ailleurs été recueillis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Lassaunière, « Seclin (Nord). Wattiessart – Rue du Plouich »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 309.

Référence électronique

Guillaume Lassaunière, « Seclin (Nord). Wattiessart – Rue du Plouich » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 22 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/39879 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.39879

Haut de page

Auteur

Guillaume Lassaunière

Centre archéologique de Seclin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Lassaunière

Centre archéologique de Seclin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search