Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...IV. – Sépultures et nécropolesIV. 1. – Opérations de terrainMont-Saint-Martin (Aisne). Église

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
IV. – Sépultures et nécropoles
IV. 1. – Opérations de terrain

Mont-Saint-Martin (Aisne). Église

Responsable d’opération : Nadège Robin
p. 283-284

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : CD02

Texte intégral

1La zone étudiée, d’une surface de 1 073 m², se trouve au cœur du village, devant le parvis de l’église actuelle, dont la première mention remonte au xvie s.

2Les éléments les plus anciens mis au jour sont des sépultures établies à la charnière de l’Antiquité tardive et de l’époque mérovingienne. Un fossé ou une fosse, dont le comblement remonte à la période mérovingienne, signale une occupation de cette période au cœur du village. Une première hypothèse suggère l’installation, dans un premier temps, de sépultures dites « en plein champ » sur un relief marqué où vient s’implanter tardivement, dans un second temps, un édifice religieux qui institue l’emplacement comme siège d’une probable paroisse. Il n’est toutefois pas exclu qu’un édifice religieux soit contemporain des sépultures attribuées au très haut Moyen Âge. Si aucune trace d’une construction si précoce n’a été mise en évidence dans le cadre de l’opération, la dédicace à saint Martin, qui constitue une titulature commune à de nombreuses églises des lieux identifiés comme des fiscs mérovingiens ou carolingiens, donne cependant corps à cette seconde hypothèse.

3Aucune preuve archéologique ne permet de savoir si l’espace funéraire a perduré à l’époque carolingienne et au Moyen Âge classique. En revanche, la présence de sépultures datées des xive-xve s. indique que la zone est dédiée aux morts au bas Moyen Âge et atteste l’existence d’un édifice de culte à cette période. Les tombes, conformément au plan du xviiie s., sont localisées au nord du bâtiment.

4L’usage funéraire s’est poursuivi aux xviiie-xixe s., avec des tombes situées près du cimetière actuel, indiquant que celui-ci pourrait avoir été plus grand et localisé devant la façade occidentale de l’église.

5Aucun élément de fondation n’a été perçu dans l’ensemble des tranchées et il reste impossible de restituer le plan de la nef dans son état du xviiie s. Des niveaux de démolition pourraient toutefois indiquer la présence ancienne de constructions, mais l’interprétation de ces vestiges est trop incertaine. À ce stade, aucun élément archéologique ne vient documenter l’église dans son état antérieur. Un arasement très important, en lien avec la première guerre mondiale et les multiples reconstructions des élévations existantes pourraient avoir fait disparaître les éléments relatifs à une construction plus ancienne. Néanmoins, les quelques sépultures attribuées aux xive-xve s. attestent, sans conteste, la présence d’un lieu de culte au moins pour le bas Moyen Âge et la découverte de sépultures attribuées au début de l’époque mérovingienne suggère son existence possible dès le haut Moyen Âge.

6Un éventuel mur de terrasse, accompagné d’un radier, a été installé à une période indéterminée. Il s’agit du vestige le plus occidental sur l’emprise de diagnostic.

7Un remblai et des fosses-dépotoirs creusées dans les années 1960 ont également été mis au jour sur la parcelle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadège Robin, « Mont-Saint-Martin (Aisne). Église »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 283-284.

Référence électronique

Nadège Robin, « Mont-Saint-Martin (Aisne). Église » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 19 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/40323 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.40323

Haut de page

Auteur

Nadège Robin

Service archéologique du département de l’Aisne

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nadège Robin

Service archéologique du département de l’Aisne

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search