Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...IV. – Sépultures et nécropolesIV. 1. – Opérations de terrainVerny (Moselle). Place Saint-Michel

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
IV. – Sépultures et nécropoles
IV. 1. – Opérations de terrain

Verny (Moselle). Place Saint-Michel

Responsable d’opération : Marie-Paule Seilly
p. 287

Entrées d’index

Année de l'opération :

2020

Numéro d’opération :

11604

Chronologie :

époque contemporaine
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Ministère de la Culture – Service régional d’archéologie Grand Est site de Metz

Texte intégral

1Le village de Verny, localisé à 13 km au sud de Metz, est attesté dès le xe s. dans les sources anciennes comme une possession de l’abbaye de Gorze puis au xive s., comme un fief de l’évêché de Metz.

2Verny ne possède pas d’église avant la deuxième moitié du xviiie s. car ce hameau dépendait dans un premier temps de la cure du village voisin d’Orceval, localité attestée dès le viie s. mais entièrement détruite pendant la guerre de Trente Ans, puis dans un second temps, de l’église du village de Pournoy-la-Grasse.

3Juste avant la Révolution, sous la pression de ses habitants, Verny se construit enfin une chapelle, dédiée à saint Michel, mais qui est rapidement considérée comme trop petite. Des travaux d’agrandissement sont donc organisés entre 1856 et 1859. Il s’agit alors d’un édifice réalisé dans un style néo-roman, joint à l’ouest par un cimetière clos par un mur.

4En 1890, le conseil municipal décide de déplacer ce cimetière dans un nouvel espace plus vaste et les tombes sont transférées en novembre 1901, l’ancien enclos ayant donc eu une durée de vie de l’ordre d’un peu plus d’un siècle.

5En novembre 2020, la municipalité a procédé à des travaux de nivellement de l’espace localisé autour de la sacristie attenante à l’église au NO, afin d’y créer une place de parking PMR. Ces travaux ont mis au jour plusieurs ossements humains. À la demande de la gendarmerie de Verny, une archéologue est venue suivre la fin des travaux de terrassement afin d’évaluer la nature et la datation de ces éléments. Il est apparu clairement qu’il s’agissait de tombes appartenant au cimetière paroissial dont les sépultures ont été imparfaitement déplacées. En effet, les ossements découverts sont composés de quelques crânes associés ou non à quelques vertèbres cervicales et des os longs de membres inférieurs souvent encore en connexion.

6Ces os apparaissaient dès 0,40 m de profondeur, mais en raison de la pente du terrain, ils étaient encore mis au jour à plus de 0,80 m de profondeur. La moitié d’un cercueil en sapin, raboté jusqu’à 0,10 m du fond contenait encore les fémurs, tibias, fibulas et os des pieds. Un échantillon important de clous et deux poignets en fer de cercueil ont également été récoltés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Paule Seilly, « Verny (Moselle). Place Saint-Michel »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 287.

Référence électronique

Marie-Paule Seilly, « Verny (Moselle). Place Saint-Michel » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 15 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/40388 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.40388

Haut de page

Auteur

Marie-Paule Seilly

ministère de la Culture – DRAC Grand Est – site de Metz

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marie-Paule Seilly

ministère de la Culture – DRAC Grand Est – site de Metz

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search