Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...II. – Constructions et habitats e...II. 1 – Opérations de terrainGennes-Val-de-Loire (Maine-et-Loi...

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1 – Opérations de terrain

Gennes-Val-de-Loire (Maine-et-Loire). Église Notre-Dame de Cunault

Responsable d’opération : Emmanuel Litoux
p. 223-224

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Texte intégral

1Dans le cadre d’un diagnostic architectural, une première étude archéologique a été conduite sur l’église prieurale Notre-Dame de Cunault, sur la commune de Gennes-Val de Loire. Le prieuré dépendait de l’abbaye Saint-Philibert de Tournus. L’église, réédifiée dans le courant du xiie s., présente des dimensions particulièrement imposantes qui témoignent de son importance comme lieu de pèlerinage en relation avec le culte marial. Le phasage de ce grand chantier, commencé par le chevet et achevé par la façade occidentale, a pu être précisé, de même qu’ont pu être formulées des hypothèses sur la volumétrie originelle des toitures, qui se répartissaient de part et d’autre d’un mur pignon surmontant l’entrée du chœur. Les charpentes en place sur la nef et le transept ont bénéficié d’une première analyse qui a montré une construction en deux campagnes contemporaines l’une de l’autre, datées par dendrochronologie de 1343 à 1344. À cette campagne de travaux pourrait appartenir la reprise des parties hautes de la façade occidentale avec son couronnement crénelé. Une série d’aménagements mal datés – mise en place de cloisons en pan de bois dans le comble, création d’une possible cheminée, aménagement de deux latrines dans les escaliers en vis, rehaussement des absidioles, etc. – accrédite l’hypothèse selon laquelle les parties hautes de l’édifice furent utilisées comme lieu de séjour et d’abri, notamment dans le contexte de la guerre de Cent Ans ou des conflits inter-religieux de la seconde moitié du xvie s. Une source de la fin du xive s. qualifie l’édifice d’« église forte ». Dans les combles de la nef, des espaces sommairement aménagés, séparés par des cloisons, pourraient avoir servi de refuge temporaire. En revanche, il semble que le comble oriental ait bénéficié d’aménagements plus soignés, à vocation tant résidentielle que défensive, qui ont été malheureusement en grande partie détruits par les travaux du xixe s.

2L’analyse croisée de l’étude documentaire et de cette première approche du monument a enfin permis de mieux cerner l’emprise des différentes campagnes de restauration engagées depuis le classement de l’édifice sur la première liste des monuments historiques en 1846. Par ailleurs, sur la façade sud de l’église, les nombreuses traces laissées sur les élévations de la nef et du transept apportent un nouvel éclairage sur l’emprise du prieuré dont le carré claustral a presque totalement disparu au xviiie s. La galerie nord du cloître, longue de 29 m, a reçu au moins trois toitures différentes.

Gennes-Val-de-Loire, église Notre-Dame de Cunault, plan restituant les cloisonnements à partir des traces observées dans le comble de l’église Notre-Dame de Cunault.

Gennes-Val-de-Loire, église Notre-Dame de Cunault, plan restituant les cloisonnements à partir des traces observées dans le comble de l’église Notre-Dame de Cunault.

DAO J.-Y. Hunot, T. Marc

Haut de page

Table des illustrations

Titre Gennes-Val-de-Loire, église Notre-Dame de Cunault, plan restituant les cloisonnements à partir des traces observées dans le comble de l’église Notre-Dame de Cunault.
Crédits DAO J.-Y. Hunot, T. Marc
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/41023/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 557k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Litoux, « Gennes-Val-de-Loire (Maine-et-Loire). Église Notre-Dame de Cunault »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 223-224.

Référence électronique

Emmanuel Litoux, « Gennes-Val-de-Loire (Maine-et-Loire). Église Notre-Dame de Cunault » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 24 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/41023 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.41023

Haut de page

Auteur

Emmanuel Litoux

Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Litoux

Pôle archéologie de la conservation départementale du patrimoine de Maine-et-Loire

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search