Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...I. – Constructions et habitats ci...I. 1 - Opérations de terrainAlgolsheim (Haut-Rhin). Kirchmatten

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1 - Opérations de terrain

Algolsheim (Haut-Rhin). Kirchmatten

Responsable d’opération : Madeleine Châtelet
Notice rédigée avec Boris Dottori
p. 172

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Inrap

Texte intégral

1La fouille de 0,18 ha, située en marge occidentale du village actuel, a livré les traces d’un habitat du haut Moyen Âge, installé sur un site où s’élevait à La Tène finale ou à l’époque romaine précoce une fortification dont on a dégagé en partie la double palissade. Les constructions occupaient la terrasse ancienne de la Hardt parcourue de paléochenaux, en limite du lit majeur rhénan holocène.

2Les structures médiévales, couvrant toute la superficie du secteur prescrit, se répartissent selon une trame relativement dense, ne montrant sur aucun des côtés la limite effective de l’habitat. L’essentiel des constructions se composent de cabanes semi-excavées (34 au total). Ont également été fouillés deux puits, quelques silos, une vingtaine de fosses ainsi qu’un nombre important de trous de poteau dont les deux seuls qui ont pu être datés par 14C se sont révélés d’époque moderne. Aucune organisation n’a pu être décelée dans la répartition des trous de poteau, rendant ainsi délicate leur interprétation.

3Le mobilier s’est révélé très indigent (souvent moins de 10 tessons par structure), malgré une attention toute particulière portée à sa collecte lors de la fouille. Si une grande partie des creusements n’ont pas pu être datés individuellement, la durée de l’occupation a cependant été restituée et attribuée à la période allant des vie-viie aux xie-xiie s.

4La pauvreté générale du matériel n’a donné aucune information sur le statut des habitants, ni sur les activités qu’ils pratiquaient. Quelques données intéressantes ont pu néanmoins être recueillies sur l’architecture interne des cabanes semi-enterrées, grâce aux observations stratigraphiques et à une bonne lecture des trous de piquet et de poteau dans les excavations.

5La localisation du site en limite du centre ancien d’Algolsheim et la date de son abandon permettent de rattacher celui-ci à une extension de l’habitat qui a donné naissance, au xie ou au xiie s., comme souvent dans la région, au village actuel centré autour de son église.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Madeleine Châtelet et Boris Dottori, « Algolsheim (Haut-Rhin). Kirchmatten »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 172.

Référence électronique

Madeleine Châtelet, Boris Dottori, « Algolsheim (Haut-Rhin). Kirchmatten » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 14 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/41205 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.41205

Haut de page

Auteurs

Madeleine Châtelet

Inrap

Articles du même auteur

Boris Dottori

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Madeleine Châtelet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search