Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...I. – Constructions et habitats ci...I. 1 - Opérations de terrainArras (Pas-de-Calais). 18 rue Pau...

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1 - Opérations de terrain

Arras (Pas-de-Calais). 18 rue Paul Doumer

Responsable d’opération : Mathieu Béghin
Notice rédigée avec Yann Henry, Alain Jacques, Vincent Fautrez et Miriam Redouane
p. 174

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Service archéologique municipal d’Arras

Texte intégral

1Cette opération, sur une surface de 1 168 m², a livré les vestiges d’une occupation prenant place entre les ixe et xxe s. La première phase (fin ixe-xie s.) se présente sous la forme d’une voirie bordée d’un habitat sur poteaux doté d’un silo, d’une cave, de plusieurs niveaux de sol et caractérisé par plusieurs couches d’incendie. La seconde phase marque la pétrification du parcellaire, déjà connue et archéologiquement observée à Arras à partir du xiie s. Cette phase se manifeste par l’apport de remblais limoneux et l’installation d’une latrine dans un ancien silo.

2L’occupation de la parcelle par la famille noble de Courcelles, dite de Tramecourt, à partir du xive s., amène le rachat de maisons préexistantes afin de constituer un vaste hôtel particulier. Cette dernière entreprise a pu être observée par l’édification d’un bâtiment aux fondations de grès et de calcaire, prenant place dans une cour au sol constitué de recharges de calcaire damé et délimité, au nord, par un mur de parcelle maçonné en moellons de calcaire. Les dispositions du bâtiment et de la clôture coïncident avec les éléments représentés sur le plan-relief de la ville d’Arras de 1716, traduisant ainsi la pérennité de cet habitat. Cette dernière est, en outre, confirmée par le mobilier retrouvé en nombre dans les fosses et les remblais de démolition. Ces éléments témoignent par ailleurs d’une reconstruction majeure de la parcelle au tournant des xviiie-xixe s., soit bien avant la reconstruction de la demeure à l’issue de la Grande Guerre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Béghin, Yann Henry, Alain Jacques, Vincent Fautrez et Miriam Redouane, « Arras (Pas-de-Calais). 18 rue Paul Doumer »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 174.

Référence électronique

Mathieu Béghin, Yann Henry, Alain Jacques, Vincent Fautrez et Miriam Redouane, « Arras (Pas-de-Calais). 18 rue Paul Doumer » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 17 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/41235 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.41235

Haut de page

Auteurs

Mathieu Béghin

IRHiS [UMR 8529]

Articles du même auteur

Yann Henry

Articles du même auteur

Alain Jacques

Articles du même auteur

Vincent Fautrez

Articles du même auteur

Miriam Redouane

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Mathieu Béghin

IRHiS [UMR 8529]

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search