Navigation – Plan du site

AccueilNuméros51Chroniques des fouilles médiévale...I. – Constructions et habitats ci...I. 1 - Opérations de terrainBeneuvre, Bure-les-Templiers, Due...

Chroniques des fouilles médiévales en France en 2020
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1 - Opérations de terrain

Beneuvre, Bure-les-Templiers, Duesme, Vanvey, Villiers-le-Duc (Côte-d’Or). Mont Aigu, Les Clousets, Les Épringnots, Saint-Phal

Responsable d’opération : Georgie Baudry
Notice rédigée avec Thomas Vergine
p. 178

Notes de la rédaction

Organisme porteur de la fouille : Association archéologique de Bourgogne – AssAB

Texte intégral

1Depuis 2019, ce projet propose d’étudier les sites de hauteur de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge du Châtillonnais. Après un inventaire effectué en 2019 des sites potentiels et attestés, quatre d’entre eux ont été sélectionnés pour être étudiés de manière plus détaillée : le Mont Aigu à Beneuvre, les Clousets à Bure-les-Templiers, les Épringnots à Duesme et la colline Saint-Phal à Vanvey et Villiers-le-Duc. Il faut dès à présent préciser que les mesures sanitaires n’ont pas permis de réaliser tous les travaux de terrain préalablement planifiés et que les résultats obtenus restent donc partiels. Ces quatre sites se veulent être des laboratoires méthodologiques permettant de tester les protocoles d’étude proposés à partir de l’inventaire réalisé l’année passée. Ils présentent en effet des vestiges de natures variées et conservés de manière inégale dans des environnements différents. Les types de données exploitables pour chaque occupation leur sont propres et très divers : relevés et descriptions de découvertes anciennes, mobilier issu de ces premiers travaux, clichés aériens ou satellites, observations du système parcellaire et cadastral, relevé Lidar, etc. Les opérations de terrain ont été envisagées en fonction des possibilités offertes par l’environnement et de leur complémentarité avec d’autres informations collectées. Deux sites n’ont quasiment pas pu être étudiés par ce biais à cause des cycles des cultures et des restrictions de déplacement. Les deux autres sites ont été presque intégralement prospectés pédestrement. Des clichés aériens suggéraient la présence d’une petite enceinte sur le site des Épringnots. L’opération a livré quelques éléments mobiliers dont certains pouvant remonter au haut Moyen Âge. Les rares informations obtenues sur ce « petit » site ne permettent d’identifier avec assurance son ou ses occupations. À l’inverse, le sommet de la colline Saint-Phal est occupé par une église et un cimetière ayant livré des sépultures altomédiévales. La reprise des clichés aériens suggère également la présence d’un habitat sur les pentes et celle du relevé Lidar de la forêt domaniale de Châtillon-sur-Seine (données : Parc national de forêts) des traces de chemins anciens. La prospection menée sur la quasi-intégralité du sommet et des pentes, soit approximativement 80 ha, a permis la découverte d’une importante quantité de mobilier céramique des époques modernes et médiévales. La plateforme sommitale de la colline, autour de l’ensemble funéraire et religieux actuel, est notamment marquée par une certaine abondance de formes céramiques altomédiévales. Ces deux exemples montrent dans le détail la complémentarité des données de natures variées pour étudier des sites presque inconnus, comme celui des Épringnots, ou mieux documentés comme la colline Saint-Phal. Les limites de l’apport informatif des opérations de terrain non ou peu invasives se font cependant ressentir, notamment dans l’absence de caractérisation de la nature précise et des dynamiques des occupations. Les travaux proposés pour 2021 devraient permettre de compléter ces approches méthodologiques par de nouveaux exemples.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georgie Baudry et Thomas Vergine, « Beneuvre, Bure-les-Templiers, Duesme, Vanvey, Villiers-le-Duc (Côte-d’Or). Mont Aigu, Les Clousets, Les Épringnots, Saint-Phal »Archéologie médiévale, 51 | 2021, 178.

Référence électronique

Georgie Baudry, Thomas Vergine, « Beneuvre, Bure-les-Templiers, Duesme, Vanvey, Villiers-le-Duc (Côte-d’Or). Mont Aigu, Les Clousets, Les Épringnots, Saint-Phal » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 51 | 2021, mis en ligne le 20 mars 2022, consulté le 12 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/41290 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.41290

Haut de page

Auteurs

Georgie Baudry

UMR 6298 ArteHis 

Articles du même auteur

Thomas Vergine

Université de Caen Normandie – UMR 6273 Centre Michel de Boüard Craham

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Georgie Baudry

UMR 6298 ArteHis 

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search