Navigation – Plan du site

AccueilNuméros37Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II 1 – Sites fouillésCarpentras (Vaucluse). Couvent de...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2006
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1 – Sites fouillés

Carpentras (Vaucluse). Couvent des Dominicains

Responsable d’opération : François Guyonnet

Texte intégral

1Un projet municipal d’envergure est à l’origine de la réhabilitation de l’ancien théâtre de Carpentras, aménagé au xixe s. dans une partie du couvent des Dominicains.

2C’est en 1312 qu’est établi le couvent, premier et seul établissement Mendiant de la capitale administrative du Comtat Venaissin pontifical. Il s’installe au sud de la cité romane au-delà de l’enceinte circulaire, dans une zone de faubourgs où se multiplient des lotissements. Vers 1370, la construction de l’enceinte pontificale englobera le couvent.

3De l’église, seul subsiste le chœur rectangulaire, d’une très grande homogénéité de construction, probablement édifié dans la première moitié du xive s. L’étude a permis, entre autres, d’analyser la grande baie axiale qui éclairait autrefois le chœur et certainement une grande partie de la nef. Cette baie couverte d’un arc en tiers-point, dépourvue de son remplage d’origine, était partiellement obturée. Les sondages ont mis en évidence une partie de la décoration architectonique du xive s., ainsi que des restructurations tardives. La sacristie et les pièces annexes ont révélé des étapes de construction successives. C’est probablement dès le xive s. que l’on aménage une étonnante salle rythmée d’arcs diaphragmes qui se développaient contre le chevet et probablement vers l’ouest, à l’emplacement des chapelles latérales aujourd’hui disparues. Cet espace a fait l’objet de plusieurs transformations au xviie s. et surtout au xviiie s. avec la construction d’un vestibule d’entrée voûté donnant accès au chœur et à l’escalier desservant les étages. Les pièces supérieures présentent certaines particularités importantes : l’une conserve un plancher du xve s. – réemployé lors des restructurations du xviiie s. – d’un grand intérêt pour l’étude des charpentes médiévales car les poutres maîtresses sont constituées de trois parties assemblées en trait de Jupiter ; l’autre, située au deuxième étage, possède encore plusieurs décors peints architecturés ou des cartouches réalisés au milieu du xviiie s.

4Il est à noter également la découverte dans les vestiges d’une salle du xvie s., autrefois voûtée sur croisée d’ogives, de plusieurs vases acoustiques disposés dès la construction dans le pan de mur situé sous l’arc formeret. Il s’agit de pots en céramique commune glaçurée de type Uzège que l’on rencontre communément dans des contextes stratigraphiques de la seconde moitié du xvie s. Leur présence est une énigme sur la fonction de cette pièce dont peu de vestiges subsistent.

Carpentras. Couvent des Dominicains.

Carpentras. Couvent des Dominicains.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Carpentras. Couvent des Dominicains.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/47099/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 508k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Guyonnet, « Carpentras (Vaucluse). Couvent des Dominicains » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 37 | 2007, mis en ligne le 27 mars 2023, consulté le 12 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/47099

Haut de page

Auteur

François Guyonnet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

François Guyonnet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search