Navigation – Plan du site

AccueilNuméros35Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I 1.- Sites fouillésWattrelos (Nord). Le « Winhoute »

Chronique des fouilles médiévales en France en 2004
I. – Constructions et habitats civils - environnement rural et urbain
I 1.- Sites fouillés

Wattrelos (Nord). Le « Winhoute »

Responsable d’opération : Denis Maréchal

Texte intégral

1Un diagnostic portant sur une superficie de 19,7 ha a permis la poursuite de la fouille d’un manoir des xve-xviiie s., entamée en 1997-1998 (cf. Archéologie Médiévale, t. 27, 1997). La zone concernée se place dans un petit vallon au cœur duquel le « Winhoute » se situe. Un ruisseau, l’Espierre, avant sa canalisation et son enfouissement, serpentait en dessinant de vastes méandres à moins d’une centaine de mètres de cette zone, qui était donc inondable et est actuellement encore qualifiée de « terrain de type marécageux ». Le « manoir » est édifié sur une petite éminence bordant ces terrains humides. Le colluvionnement est donc important localement. Ainsi, les fossés du iie s. sont masqués par une première couche de 0,40 à 0,50 m d’épaisseur de limon orangé dans laquelle sont creusés les fossés médiévaux et modernes, eux-mêmes surmontés d’une nouvelle strate de limon orangé/gris.

2La fouille du manoir (par P. Gillon et G. Teighem) avait fourni des indices de datation depuis le xve s. (grès de Sieburg) jusqu’au xviiie s., avec quelques tessons plus anciens. Les tranchées ont rapidement retrouvé l’emplacement de l’habitat. Dans un souci de préservation du site, nous avons surtout cherché à délimiter son extension et à caractériser alors les vestiges rencontrés. Une tranchée a livré une concentration de structures au remplissage limoneux homogène de couleur grise. Outre des segments de fossés, de nombreux creusements évoquent des trous de poteau ; une fosse quadrangulaire se distingue également. Le mobilier ramassé en surface de deux de ces fosses correspond à des céramiques communes à pâte sableuse de couleur grise, dont une poignée de couvercle d’un coquemar ou pot à cuire. La datation oscille autour du xive ou xve s. Le décalage par rapport au manoir moderne et le type d’aménagement pourraient permettre de préciser la chronologie plutôt dans le cours du xive s. Les multiples fossés observés aux abords de cette zone sont sans doute à associer à la construction, mais il a été impossible de les relier à une phase précise de l’habitat.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denis Maréchal, « Wattrelos (Nord). Le « Winhoute » » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 35 | 2005, mis en ligne le 15 juillet 2023, consulté le 15 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/50324 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.50324

Haut de page

Auteur

Denis Maréchal

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Denis Maréchal

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search