Navigation – Plan du site

AccueilNuméros45Chronique des fouilles médiévales...VI. – Archéologie subaquatique, é...VI 1. – Opérations de terrainBeaugeay (Charente-Maritime). Rue...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
VI. – Archéologie subaquatique, épaves et installations portuaires
VI 1. – Opérations de terrain

Beaugeay (Charente-Maritime). Rue de l’église

Responsable d’opération : Catherine Vacher
p. 291

Texte intégral

1Le diagnostic (sur une surface de 2 102  m²) puis la fouille (sur une surface de 1 000  m²) réalisés à Beaugeay, rue de l’église, en 2014, ont porté sur un terrain destiné à la construction d’une maison individuelle et d’un atelier. Localisé sur la bordure nord du marais de Brouage, et plus précisément de l’ancien golfe de Saint-Agnant, le gisement est situé au pied d’une île calcaire sur laquelle est implantée une occupation qui paraît continue de la période gauloise à nos jours avec notamment une probable villa antique sous l’église Saint-Germain.

2Le gisement a montré une occupation continue de l’Antiquité à nos jours. Les premiers témoins de fréquentation sont caractérisés par un important rejet de mobilier antique reposant au pied du coteau. Ces rejets sur la berge du marais sont visibles sur une largeur de 15 à 20 m, et sont constitués de mobiliers très divers  : tuiles, céramique, faune, bordure moulurée, carreau de marbre, tabletterie, etc. Cet ensemble, hétérogène, est datable du iie au vie s.

3La seconde phase d’occupation est liée à la présence de la berge du marais visible dans l’emprise de la fouille à 25  m au sud. Cette berge suit l’orientation du coteau et a fait l’objet à la période médiévale d’un aménagement maçonné. Un mur suivi d’un sol en petits blocs de calcaire légèrement en pente paraissent constituer un accès au marais sous la forme d’un « quai » et d’une « cale », plan incliné destiné à mettre à l'eau ou haler à sec des barques, ou à faciliter leur chargement et leur déchargement. En retrait du quai, le niveau de circulation paraît avoir été nivelé pour en faciliter l’accès. Aucun aménagement spécifique de cet espace n’a été mis en évidence. L’étude du mobilier céramique médiéval collecté n’a pas encore été réalisée mais on peut déjà évoquer le Moyen Âge classique, xiie-xve s. Néanmoins, de la céramique du haut Moyen Âge est également présente en quantité non négligeable et traduit une continuité de l’occupation sans hiatus durant tout le Moyen Âge, sans que la phase la plus précoce puisse être réellement caractérisée. Ce fait est à rapprocher d’une probable mention de l’église de Beaugeay dans le polyptique d’Irminion, document du ixe s. dénombrant les biens de l’abbaye de Saint-­Germain-des-Près. Il y est fait mention dans un acte de 697 du lieu de « Balbiagus… ultra ligerium… », à priori Beaugeay dont l’église est dédiée à Saint-Germain.

4Les aménagements portuaires sont abandonnés à la fin du Moyen Âge. Ce secteur du marais paraît alors faire l’objet d’un assèchement ponctuel avec le creusement d’un canal qui limite la parcelle au sud.

5L’occupation se contracte alors sous la forme de bâtiments le long de la rue de l’Église. Au moins trois pièces ont été mises en évidence. L’une d’elles possède un sol soigné en petits galets. Le mobilier permet d’envisager une construction dès le xvie s. et qui perdurera jusqu’au xixe s. puisque certains des bâtiments apparaissent sur le cadastre de 1824.

6L’histoire de ce secteur de Beaugeay est à replacer dans le contexte de l’exploitation et de la mise en valeur des marais de Brouage depuis la Protohistoire jusqu’à la période moderne. La mise au jour d’un probable petit port médiéval constitue une découverte peu fréquente à l’échelle régionale. Outre l’étude des divers types de mobiliers, des analyses paléoenvironnementales viendront compléter et affiner la chronologie de cette occupation dont les résultats s’intègrent d’ores et déjà dans le programme de recherches pluridisciplinaire relatif aux marais charentais conduit par Éric Normand et Alain Champagne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Vacher, « Beaugeay (Charente-Maritime). Rue de l’église »Archéologie médiévale, 45 | 2015, 291.

Référence électronique

Catherine Vacher, « Beaugeay (Charente-Maritime). Rue de l’église » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 28 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6755 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6755

Haut de page

Auteur

Catherine Vacher

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Catherine Vacher

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search