Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainAchery (Aisne). 134/136 rue Charl...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Achery (Aisne). 134/136 rue Charles de Gaulle

Responsable d’opération : Denis Maréchal
p. 137

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0143857

Texte intégral

1Un diagnostic a été réalisé en 2015, avant la construction de deux pavillons sur une surface de 2 000 m2. En limite septentrionale, des structures d’un habitat du haut Moyen Âge implantées sur la première terrasse de la vallée, à 125 m d’un bras de l’Oise, ont été mises au jour. Après un décapage de 0,45 à 0,70 m de sédiment, les premières structures en creux apparaissent dans un limon orangé. Les sept tranchées et les différents sondages complémentaires totalisent 630 m2 (31,5 % de l’emprise). Parmi les 74 structures identifiées (1 structure/8,5 m2), 11 ont été testées durant l’intervention, dont deux fonds de cabane, deux fossés, deux silos, un cellier et une fosse atelier. Les profondeurs des ces structures varient entre 0,12 et 0,25 m, à l’exception des silos qui atteignent 0,60 m. Le mobilier se décompose en 2,98 kg de scories, 1,7 kg de céramique, 1,025 kg de faune, 0,46 kg de torchis et 0,18 kg de mobilier en fer. Cette dernière catégorie se compose d’une clé, d’une lame de couteau et d’une attache (?). La prédominance des scories, qui est liée pour l’essentiel à un simple ramassage ponctuel sur un fossé, indique probablement une activité métallurgique (forge ?). Les silos sont groupés à l’est de l’emprise, alors que l’habitat se disperse sur l’ensemble du terrain fouillé. Deux fossés espacés de 6,50 m semblent dessiner un chemin orienté NE-SO qui pourrait se greffer sur une autre voie axée NO-SE, dont la route D 13 actuelle serait la continuité. Malgré la faiblesse quantitative du mobilier céramique, l’étude du matériel couvre la période du viie au xe s. Tous ces éléments, complétés par les observations réalisées l’année précédente dans le même secteur confortent l’hypothèse de la présence d’un habitat groupé de type village.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Maréchal, « Achery (Aisne). 134/136 rue Charles de Gaulle »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 137.

Référence électronique

Denis Maréchal, « Achery (Aisne). 134/136 rue Charles de Gaulle » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6793 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6793

Haut de page

Auteur

Denis Maréchal

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Denis Maréchal

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search