Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Avignon (Vaucluse). Place Saint-Didier

Responsable d’opération : Guilhem Baro et Maeva Serieys
p. 140-141

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : conseil départemental de Vaucluse

Texte intégral

1Le service d’archéologie du département de Vaucluse est intervenu Place Saint-Didier, à Avignon, aux mois de juin, août et septembre 2016. Ces opérations de sondages ont été prescrites à la suite du projet de réaménagement de la place et la réfection et création de nouveaux réseaux, notamment pluviaux, situés à 1,20 m sous le niveau actuel et pouvant impacter des vestiges en lien avec le cimetière médiéval.

2Une première intervention de terrain s’est déroulée du 27 au 29 juin 2016. Quatre sondages ont été pratiqués lors de cette opération et ont révélé la présence d’un important dallage remarquablement bien conservé à environ 0,90 m de profondeur. Ce dallage, observé dans les sondages 3 et 4, correspondant à une rue ou une voie, a une orientation NO-SE pour une largeur d’un peu moins de 2 m (soit 1 canne avignonnaise). Il est constitué de grands blocs de calcaire coquillé d’environ 0,45 à 0,50 m de large pour une longueur comprise entre 0,70 et 0,80 m. Il était en partie recouvert par une couche noire charbonneuse dans laquelle ont été trouvés en place des fragments de céramiques du xive s.

3La présence de ce dallage reste une découverte énigmatique car l’orientation de la voie n’est pas en lien avec l’organisation des rues du quartier à l’époque antique ou au Moyen Âge. Le mobilier associé inciterait à dater cette voie d’avant le milieu du xive s. Faisait-elle partie de la livrée de Ceccano dont les bâtiments voisins s’étendaient jusqu’à la nef actuelle de l’église de Saint-Didier ou faisait-elle partie d’un ensemble plus ancien desservant des habitations dans un quartier qui a connu des changements de morphologie au xive s. ? Il pourrait s’agir également d’un aménagement fonctionnant avec le puits voisin, présent sur la place, destiné à assainir le sol. À la suite de cette découverte, les projets de l’aménageur ont été modifiés en faisant en sorte que les travaux prévus sur la place n’atteignent pas ces niveaux.

4Le sondage 2, pratiqué à l’est du chevet n’a pas révélé la présence d’os humains ou de sépultures, ce qui laisserait à penser que la limite du cimetière se situait plus à l’ouest.

5Par ailleurs, l’opération a permis de recueillir de nombreux fragments et ossements humains épars qui ont été soigneusement prélevés. Ils seront restitués après étude pour une remise en terre consacrée. Des sépultures en place ont été atteintes, notamment dans le sondage 4, à une profondeur d’environ 1,50 m et n’ont pas été fouillées.

6Deux autres petites interventions ont eu lieu en août et septembre 2016. Le 29 août 2016, le carottage des souches de trois arbres sur la place a motivé une surveillance archéologique des travaux. Les moyens techniques utilisés pour ce carottage se sont limités à la stricte emprise des souches et n’ont pas atteint les niveaux archéologiques théoriquement conservés autour d’elles.

7Le 12 septembre 2016, le creusement d’une fosse pour l’installation d’un orme a nécessité la présence d’archéologues du SADV. À cette occasion, les fondations du monument à la gloire de Théodore Aubanel (édifié au NE de la place, inauguré le 12 août 1894, dont le buste et l’Arlésienne sont fondus en 1942 et le socle finalement démonté en 1951) ont été mises au jour à quelques centimètres sous la surface du sol actuel. Deux niveaux de circulation successifs ont été identifiés au-dessous, le dernier niveau atteint se trouvant à 1,10 m de profondeur. Ces derniers datent du Moyen Âge d’après le mobilier récolté.

Avignon, sondage 3 : vue générale depuis le sud et dallage SL 16.

Avignon, sondage 3 : vue générale depuis le sud et dallage SL 16.

Cl. G. Baro

Haut de page

Table des illustrations

Titre Avignon, sondage 3 : vue générale depuis le sud et dallage SL 16.
Crédits Cl. G. Baro
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/6798/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 680k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guilhem Baro et Maeva Serieys, « Avignon (Vaucluse). Place Saint-Didier », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 140-141.

Référence électronique

Guilhem Baro, Maeva Serieys, « Avignon (Vaucluse). Place Saint-Didier » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6798

Haut de page

Auteurs

Guilhem Baro

conseil départemental de Vaucluse

Articles du même auteur

Maeva Serieys

conseil départemental de Vaucluse

Haut de page

Responsables d'opération

Guilhem Baro

conseil départemental de Vaucluse

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Maeva Serieys

conseil départemental de Vaucluse

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals