Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance (Maine-et-Loire). Tessigné 2

Responsable d’opération : Frédéric Guérin
p. 146-147

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0144600

Texte intégral

1Située près de Brissac-Quincé dans le Maine-et-Loire, la commune de Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance, doit prochainement accueillir, sur un terrain de près de 12 ha, l’extension d’une zone à vocation industrielle et commerciale : le parc d’activités des Fontenelles. C’est dans le cadre des 10 ha accessibles de ce projet qu’une opération de diagnostic archéologique a été effectuée. L’étude, qui a généré l’ouverture de 136 tranchées exploratoires, a révélé la présence de deux sites : le plus modeste, situé au nord, montre des traces de la fin de la Protohistoire et de l’Antiquité, tandis que le plus étendu, établi au sud, est attribuable au second Moyen Âge.

2Établi à environ 440 m au sud de l’installation la plus ancienne, le gisement médiéval de « Tessigné 2 », recouvre 11 000 m2. Probable extension septentrionale de la ferme éponyme implantée hors emprise, le site a livré de nombreux vestiges attestant d’une occupation juxtaposant zone d’ensilage, fossé d’enclos ainsi qu’un creusement indicatif d’une vaste structure excavée.

3Assez riche en mobilier céramique du xiiie-xve s., il a également livré un fragment de récipient en verre, des éléments métalliques en fer et en alliage cuivreux ainsi que de nombreux restes fauniques. Si, à ce stade de l’étude, aucune délimitation physique n’a été perçue, l’installation montre néanmoins des densités variables de vestiges qui trahissent sans doute l’existence de secteurs à vocation spécifique.

4Quoi qu’il en soit, en dehors des deux entités évoquées ci-dessus, la zone des recherches n’a révélé que des restes de fossés parcellaires ainsi que quelques creusements atypiques généralement exempts de tout élément mobilier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Guérin, « Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance (Maine-et-Loire). Tessigné 2 », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 146-147.

Référence électronique

Frédéric Guérin, « Charcé-Saint-Ellier-sur-Aubance (Maine-et-Loire). Tessigné 2 » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6809

Haut de page

Auteur

Frédéric Guérin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Frédéric Guérin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals