Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Metz (Moselle). 51 rue Serpenoise

Responsable d’opération : Nathalie Nicolas
p. 156

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015, 2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0142324

Texte intégral

1L’immeuble faisant l’objet d’un diagnostic, prescrit en septembre 2015, est situé 51 rue Serpenoise (Metz), dans un vaste îlot bordé par la rue des Clercs, à l’ouest, la rue du Petit Paris, au nord, En Bonne-Ruelle, au sud, et la rue Serpenoise, à l’est. Les parcelles concernées sont situées dans la partie sud-est de l’îlot, densément bâtie. Elles forment un « L » avec une double orientation des façades sur la rue Serpenoise (parcelles 75-402) et sur En Bonne-Ruelle (parcelle 74). Une placette aujourd’hui sans nom, dénommée place aux Fèves encore au milieu du xixe s., ampute l’angle de l’îlot.

2Au-delà de l’état fragmentaire des données archéologiques, le diagnostic a mis en évidence un réseau de caves médiévales qui se développait sous la voirie actuelle.

3Six caves médiévales, dont l’une voûtée sur croisée d’ogives appareillées (7A), d’autres planchéiées, communiquaient entre elles. Ce réseau se poursuivait dans la parcelle 76, comme l’attestent les portes murées dans deux de ces caves. Un puits maçonné, protégé par une trappe appareillée aménagée dans le sol, a été repéré dans la cave 7A. Ces caves sont ponctuellement consolidées (pilier en sous-œuvre, arc-doubleau) certainement au milieu du xixe s., au moment de l’alignement de la nouvelle façade de la rue Serpenoise. À cette date, les fondations de la façade occasionnent la destruction d’une deuxième croisée d’ogives dont les arcs-formerets sont alors sectionnés (7B).

4Les deux caves planchéiées s’insèrent sans doute dans ce maillage contraint. Dans l’une (esp. 3), le plafond est constitué d’une aire de soliveaux de section triangulaire, alternant avec des rangées de tuiles creuses posées de courant, formant auget. Ce plafond gueusé est une structure de conception homogène, avec des chênes abattus en 1680. Cette datation est conforme aux connaissances historiographiques.

5Le prolongement du sondage au-dessus de cette cave, dans la paroi mitoyenne avec la parcelle (76) a montré que le remodelage dépassait le seul alignement de la façade.

6La double orientation de l’immeuble, avec une étroite façade donnant sur En Bonne-Ruelle, est sans doute médiévale, comme le révèle la présence d’un chéneau pris dans le mur mitoyen avec la parcelle (77), et comme le laissait présager l’orientation des caves. Dans cette dernière élévation non sondée, les aménagements architectoniques ne sont, de fait, pas contextualisés. Une section de chéneau long de 3 m couronne le mur gouttereau, à plus de 7 m. Une paroi en pan de bois a été observée au rez-de-chaussée. Entre les deux, des solives supportant une aire de planches étaient associées à des plinthes présentant deux phases d’enduits peints. Le profil stylistique des moulures des solives pourrait dater du deuxième quart du xviiie s. Lors d’une phase intermédiaire, avant l’installation de l’escalier actuel, une cheminée est adossée dans le mur qui fait face à la paroi décrite, entraînant la destruction du plancher précédent.

7Ce diagnostic a permis de cerner le réseau de caves médiévales qui empiétait sous la voirie actuelle et de révéler des aménagements domestiques, isolés, mais perceptibles à chaque niveau de l’immeuble – des caves au chéneau de toit.

Metz, 51 rue Serpenoise, plan phasé.

Metz, 51 rue Serpenoise, plan phasé.

DAO N. Nicolas

Haut de page

Table des illustrations

Titre Metz, 51 rue Serpenoise, plan phasé.
Crédits DAO N. Nicolas
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/6828/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 666k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Nicolas, « Metz (Moselle). 51 rue Serpenoise », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 156.

Référence électronique

Nathalie Nicolas, « Metz (Moselle). 51 rue Serpenoise » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 26 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6828

Haut de page

Auteur

Nathalie Nicolas

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nathalie Nicolas

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals