Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainOrléans (Loiret). Hôpital Porte-M...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Orléans (Loiret). Hôpital Porte-Madeleine

Responsable d’opération : Émilie Roux-Capron
p. 161-162

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique de l’hôpital Porte-Madeleine s’est déroulé à l’été 2016, sur une parcelle de 5 ha en cœur de ville. Au cours de l’opération, en complément des sondages archéologiques, deux caves-carrières médiévales et modernes ont fait l’objet d’une étude de bâti, complétée par six sondages manuels.

2L’occupation la plus ancienne mise au jour est datée du tout début de notre ère. Elle est essentiellement caractérisée par la découverte d’un ou de plusieurs espaces funéraires utilisés du ier au iiie s. apr. J.-C. Par la suite, un secteur à vocation artisanale a été identifié pour le iiie-ive s., probablement en bordure d’un axe sortant de la ville et correspondant à l’actuelle rue Croix-de-Bois.

3C’est au long de cet axe que s’installe probablement la première occupation du Moyen Âge, caractérisée par la présence de silos et d’une sépulture d’immature des viie-ixe s. Ces vestiges constituent un des rares points de découverte de vestiges alto-médiévaux à l’ouest de la ville d’Orléans.

4Deux phases d’occupation se succèdent ensuite, l’une datée des xiiie-xive s., la seconde du xve s. Quelques vestiges d’habitat en bordure de la parcelle (fosses et remblais) et le creusement d’une cave-carrière ont été identifiés. Les éléments d’architecture (voûtes d’ogives) et la forme de la carrière, à volume composite muni de cellules latérales, incitent à attribuer sa construction au xive s. Stratigraphiquement, elle est postérieure au début du xive s. et ses premières couches d’occupation sont antérieures au milieu du xve s. L’étude de cette carrière a permis de fournir un nouveau jalon de datation de ce type d’aménagement, très fréquent à Orléans, mais ordinairement difficile à dater. Cette carrière est réutilisée en cave, probablement très peu de temps après sa construction. Elle gardera cette vocation jusqu’au milieu du xxe s.

5À partir du xvie s., la parcelle est petit à petit urbanisée. Cet accroissement des constructions est, entre autres, illustré par le percement d’une nouvelle carrière au cours des xvie-xviie s. Cette dernière est aussi transformée en cave par la suite. Elle est composée d’un volume composite à galeries courbes formant des piliers centraux et prolongée par des caverons. Elle est très peu renforcée par des éléments d’architecture. Au sein de la parcelle, les archives témoignent de la présence de plusieurs carrières de ce type, dont la plupart sont aujourd’hui comblées ou dont les accès ont été bouchés.

6Un couvent dédié à Notre-Dame-du-Calvaire, s’implante à l’est de la parcelle en 1640. En 1675, les premiers bâtiments de l’hôpital général sont installés à l’ouest, prenant la place d’un arsenal, puis d’un terrain d’entraînement pour les arquebusiers et par la suite, au début du xixe s. d’une partie des bâtiments du couvent. Enfin au xixe s., un Hôtel-Dieu ainsi qu’une pension complètent l’ensemble du bâti moderne et contemporain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Émilie Roux-Capron, « Orléans (Loiret). Hôpital Porte-Madeleine »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 161-162.

Référence électronique

Émilie Roux-Capron, « Orléans (Loiret). Hôpital Porte-Madeleine » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6837 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6837

Haut de page

Auteur

Émilie Roux-Capron

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Émilie Roux-Capron

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search