Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5, rue Admyrault

Responsable d’opération : Sylvain Guillin
p. 167-168

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0145557

Texte intégral

1Cette opération d’archéologie préventive, en plein cœur de ville de La Rochelle, s’est effectuée en amont de travaux de réhabilitation du Palais de Justice, rue Admyrault.

2Deux sondages seulement ont pu être ouverts, dont seul le sondage réalisé dans la cour intérieure du Palais de Justice s’est révélé positif et très intéressant.

3Il a, en effet, permis la découverte d’une occupation s’étendant de la fin du xive s. au xixe s. Dans cette large fourchette chronologique, trois niveaux de sols particulièrement bien conservés, sont attribués à deux phases : les xive-xve s. et le xviie s. Deux niveaux de sols sont liés à la création et à l’occupation d’un bâtiment antérieur au « Palais Royal », créé en 1604. Les recharges successives et les aménagements rapides de ces sols laissent à penser que ce bâtiment a connu de nombreuses réfections ou des réaménagements de ses espaces. La découverte des vestiges d’une porte du xvie s. dans le remblai, illustre une phase de destruction rapide de cette construction pour permettre l’aménagement du « Palais Royal ».

4En 1604, s’achève la construction du « Palais Royal ». Une calade mise au jour lors de cette opération est l’indice le plus explicite de ces travaux à l’emplacement d’un bâtiment préexistant. La faune retrouvée entre les galets, les éléments céramiques peu nombreux, la présence d’un solin et d’un caniveau dans la calade, suggèrent en effet cette hypothèse.

5Cette opération, bien que trop réduite en surface s’est avérée très positive. Il est probable que la cour actuelle du Palais de Justice renferme les restes de deux bâtiments, l’un du xive s. et l’autre, le « Palais Royal » du xviie s. dans un excellent état de conservation.

La Rochelle, 5 rue Admyrault, plan des sondages.

La Rochelle, 5 rue Admyrault, plan des sondages.
Haut de page

Table des illustrations

Titre La Rochelle, 5 rue Admyrault, plan des sondages.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/6847/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 295k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Guillin, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5, rue Admyrault », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 167-168.

Référence électronique

Sylvain Guillin, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5, rue Admyrault » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6847

Haut de page

Auteur

Sylvain Guillin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvain Guillin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals